Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Biodiesel, un kit pour les PL Mercedes

Mar 08/08/2006   —   De plus en plus de professionnels de la route ont adopté le biodiesel. Si, si. Enfin, pas en France, mais dans le pays juste à côté, l'Allemagne.
Après Scania qui avait annoncé soutenir officiellement les biocarburants, Mercedes annonce la disponibilité d'un kit pour que ses trois gammes de poids lourds, l'Atego (ci-contre), l'Axor (ci-dessous) et l'Actros (le plus gros), puissent fonctionner sans mal au biodiesel (du moins le biodiesel respectant la norme DIN EN 14214). Actuellement, plusieurs exploitants avaient déjà pris l'initiative de faire fonctionner leurs camions Mercedes avec du biodiesel, mais la chose était déconseillée par le constructeur, qui avançait des possibles problèmes d'encrassement. D'après l'Ufop (Union zur Förderung von Oel und Proteinpflanzen, l'organisme qui promeut le biodiesel en Allemagne), les ingénieurs Mercedes se sont donc remis au travail, et ont développé un kit adaptable à n'importe camion Atego, Axor ou Actros.

Ce kit comprend essentiellement une nouvelle pompe à gazole, un nouveau filtre primaire, et un petit réservoir à gazole supplémentaire pour le chauffage auxiliaire quand le camion est à l'arrêt. Ce kit est disponible dans le réseau Mercedes en Allemagne, où les exploitants sont de plus en plus nombreux à vouloir passer au biodiesel, mais c'est cependant plus pour des raisons financières qu'écologiques. Toujours selon l'Ufop, le prix moyen du litre de biodiesel en juillet était de 1,0083 €, quand le gazole était à 1,1405 €. Sur un camion doté d'un réservoir de 3/400 litres, on a vite fait de voir l'avantage... La différence de prix est dûe à la fiscalité, mais elle est normale puisque le biodiesel réduit les émissions de CO2 de plus de 80 % (en calcul global du puits à la roue), et que pendant que le commerce du gazole enrichit les sociétés multinationales qui le produisent, avec les pays arabes qui fournissent la matière première, la production et la distribution de biodiesel enrichit des citoyens allemands, qui paient des taxes pour ces activités, et qui dépensent leurs bénéfices sur le sol allemand.

Cet excellent raisonnement, malheureusement, personne ne l'a compris dans les hautes sphères du pouvoir en France.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; biocarburant ; poids-lourds-utilitaires



Dernières actualités de l'écologie automobile :


18-01-2017 — La Chevrolet Bolt n'est qu'un début, GM annonce d'autres électriques — Mary Barra l'a dit.

17-01-2017 — Tesla bat la France mais pas AMG et le diesel en hausse — Les chiffres qui dérangent.

17-01-2017 — Superchargers Tesla : l'électricité à 20 centimes le kWh — Moins cher qu'avec Kiwhi ou Sodetrel.

16-01-2017 — Vignette Crit'Air obligatoire : tout ce qu'il faut savoir* — Dès aujourd'hui, à Paris.

15-01-2017 — Les américains en panne au salon de Detroit — Heureusement, il y avait la Chevrolet Bolt.

15-01-2017 — Infiniti QX50 : la vedette mécanique de Detroit — Une technologie prometteuse.

14-01-2017 — Renault Master électrique : la surprise — Et elle est bonne !

14-01-2017 — DieselGate : une information judiciaire contre Renault sans aucune preuve — 2 poids, 2 mesures.

13-01-2017 — Honda va refaire une hybride abordable — On l'attend avec impatience !

13-01-2017 — Diesel truqueur : Fiat Chrysler Automobiles au banc des accusés — Et FCA n'est pas VW.

13-01-2017 — Définition des voitures à faibles émissions : le gouvernement se trompe — Ce n'est pas la première fois.

12-01-2017 — Lexus LS : downsizing en attendant l'hybride — Le meilleur du Japon.

11-01-2017 — Waymo by Google : futur équipementier auto leader — La clarification.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée