Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Volkswagen remet en cause l'interopérabilité des bornes de recharge

Lun 13/03/2017   —   Avant la condamnation définitive.
Paramètres de la navigation chez VolkswagenMoteurNature avait osé dire le mois dernier, que l'interopérabilité des bornes de recharge était une mauvaise chose, notre visite du salon de Genève nous a permis de constater que nous n'étions pas les seuls à penser ainsi. Chacun bien sûr est libre de préférer la dictature à l'économie de marché, mais il est clair qu'une organisation qui viendrait chapeauter, et gérer les accès à tous les dispositifs de recharge du pays n'appartient pas à la seconde option. Il faut donner aux automobilistes la liberté à laquelle ils ont droit, et c'est ce que fait le premier constructeur du monde : Volkswagen.

Le principe de fonctionnement est le même que pour l'affichage des points d'intérêt dans les systèmes de navigation. Dans les paramètres de ces applications, on peut souvent choisir l'affichage, ou non, des restaurants ou des musées. Sur les nouvelles Volkswagen électriques, on peut désormais choisir l'affichage, ou non, de tel ou tel réseau de bornes de recharge.
Paramètres de la navigation chez VolkswagenC'est une très bonne idée, dont on espère qu'elle sera rapidement suivie par tous les autres constructeurs. Les automobilistes pourront ainsi faire disparaître les réseaux qui distribuent une électricité qui n'est pas renouvelable, ou qui impose la souscription d'un abonnement, ou... Pour n'importe quelle autre raison. Le consommateur n'a pas à se justifier.

On se souviendra que lors de la catastrophe de l'Erika, il y avait eu une campagne de boycott des stations Total. On pourrait tout aussi appeler au boycott des stations du groupe Bolloré, soit de l'Autolib parisien, parce que ces stations sont ultra lentes, au mauvais format, et que le groupe Bolloré ne respecte pas l'environnement, en fabriquant des batteries qui se déchargent toutes seules en à peine 48 heures.
Paramètres de la navigation chez VolkswagenBravo donc à Volkswagen pour cette heureuse initiative, dont on espère qu'elle aboutira bien vite à n'afficher que les bornes de recharge, qui ne prennent pas la tête des automobilistes, ni qui les considèrent commes des vaches à lait. Donc accessibles sans abonnement, ni formalité, et où on paiera à l'acte. C'est pour demain !


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; borne-recharge-electrique ; voiture-electrique



Dernières actualités de l'écologie automobile :


22-09-2017 — Volvo XC40 : trop conventionnel pour le moment — Mais ce n'est pas définitif.

21-09-2017 — Efacec présente des bornes de recharge 10/15 minutes — De l'ultra rapide sinon rien !

20-09-2017 — Opel Grandland hybride rechargeable : avec une technologie française — Pour remplacer l'américaine.

20-09-2017 — Dieter Zetsche et l'ACEA s'effraie de l'Europe désunie — Comment les industriels peuvent-ils travailler ?

19-09-2017 — Plan climat : Nicolas Hulot dans la continuité — On attendait mieux.

18-09-2017 — Aspark Owl électrique : de 0 à 100 km/h en 2 secondes — Avec des choix étranges.

17-09-2017 — Francfort : les chinois torpillent les américains — Tant pis pour eux.

16-09-2017 — Jaguar aimerait lancer son propre championnat de voitures électriques — Qui est intéressé ?

15-09-2017 — Electrique attendue en 2019, une vraie Honda cet Urban EV — La seconde et dernière vedette de Francfort.

14-09-2017 — Réduction des émissions de CO2 : les constructeurs européens s'engagent — Pour l'horizon 2030.

14-09-2017 — BMW i Vision Dynamics : la première vedette de Francfort — 100 % allemande.

13-09-2017 — Francfort 2017, salon du crossover, pas de l'électrique — Enfin, pas encore...

12-09-2017 — Francfort 2017 : dernier salon du diesel gagnant ? — Quand l'avantage diminue.

11-09-2017 — La Chevrolet Bolt, bientôt meilleure vente aux USA ? — Il serait temps.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée