Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

La Mercedes GLC F-Cell à hydrogène en version définitive

Mer 06/09/2017   —   Au salon de Francfort.
Mercedes GLC F-Cell à hydrogèneMercedes GLC F-Cell à hydrogèneEnfin ! Le mot n'est pas trop fort, puisque c'était en 1998 que nous avions vu pour la première fois une Mercedes à pile à combustible alimentée par de l'hydrogène, et que c'était en 2003 que nous avions roulé dans une pour la première fois. Mais après des années d'attente, nous allons finalement voir une Mercedes à hydrogène de série. La marque va présenter son auto au salon de Francfort en la qualifiant de voiture de pré-production. Ce qui signifie d'une part que la production va suivre, mais d'autre part qu'il pourrait encore y avoir quelques petites modifications de dernière minute. Ce n'est d'ailleurs assurément pas un hasard que Mercedes se garde encore de révéler toute caractéristique chiffrée.

Mercedes GLC F-Cell à hydrogèneCe qu'on sait par contre, est que le modèle a été, comme toute Mercedes, très rigoureusement testé. De -40 à +60° ! Sous des vents jusqu'à 265 km/h, sous des pluies tropicales et sous des tempêtes de neige. Dans toutes ces situations, la pile à combustible a été démarrée, et la climatisation ou le chauffage mis en marche, idem tous les accessoires. Mais bon, cette voiture n'est pas intégralement nouvelle, il s'agit d'une GLC. Donc un modèle déjà commercialisé, avec aujourd'hui des motorisations essence ou diesel. L'hydrogène viendra y ajouter l'option zéro émission, dont tout le monde conviendra qu'elle est une bonne idée.
Mercedes GLC F-Cell à hydrogèneEn attendant la présentation officielle, on remarque déjà deux choses. La première est l'auto conserve l'ancienne dénomination des modèles de l'étoile. Son nom est en effet GLC F-Cell (pour Fuel Cell, pile à combustible en anglais). On rappelle que les anciennes Mercedes électriques étaient labellisées E-Cell (pour Electric Cell, pile électrique), alors que les futures Mercedes sur batterie auront un badge EQ. Il semblerait que cette Mercedes à hydrogène n'y aura pas droit. Dernière information, cette voiture serait une hybride rechargeable. Elle aurait une petite batterie qui la rend capable de parcourir 30/40 km, rechargeable sur une prise de courant normale, à côté du réservoir d'hydrogène qui lui permettra lui de parcourir plus de 400 km, avec le plein en 3 minutes. A suivre au salon de Francfort !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; voiture_pile-a-combustible



Dernières actualités de l'écologie automobile :


28-05-2018 — Une Nissan Leaf Targa pour fêter son succès au Japon — Initiative sympathique.

27-05-2018 — Hydrogène : Toyota passe la vitesse supérieure — Du volume !

26-05-2018 — Citroën C5 Aircross : parce que les clients le demandent — Le meilleur de PSA ?

25-05-2018 — Volvo : bête mais discipliné — Bon soldat, mais mauvais commandant ?

24-05-2018 — Hambourg : les diesels non Euro 6 interdits — 100 % la faute à Volkswagen.

23-05-2018 — Voiture électrique : objectif 600 000 autos et 100 000 bornes — On attend les détails.

21-05-2018 — Tesla Model 3 Performance Dual : premières infos — Mieux qu'une M3 ?

20-05-2018 — Changement d'époque : un 4 cylindres dans le Chevrolet Silverado — Une révolution !

19-05-2018 — Mercedes va fabriquer des électriques en France — Bravo et merci !

18-05-2018 — Oui, la Tesla Model 3 est une bonne voiture — Un avis européen de valeur.

17-05-2018 — Les chinois sauveront-ils le salon de l'auto de Paris ? — Est-ce souhaitable ?

16-05-2018 — Comment acheter la vignette Crit'Air allemande à moindre coût — Conseils pratiques.

15-05-2018 — Une Porsche essence pourrait avoir triché aux émissions — Erreur grossière.

13-05-2018 — Partenariat public/privé pour les batteries solides au Japon — Mieux que la France.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée