Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Le marché auto allemand invite à investir dans les bornes de recharge

Sam 06/01/2018   —   Grande différence avec la France.
Volkswagen GolfComme en France, il y a en Allemagne une voiture fétiche, qui est tous les ans en tête des immatriculations. C'est la Clio dans l'hexagone, c'est la Golf en Allemagne. Comme dans la plupart des pays de l'Union Européenne, le marché auto a été en croissance en 2017, mais chose rare, la France a fait mieux que l'Allemagne, avec une croissance de 4,7 % contre 2,7 %. Le marché allemand reste cependant 63 % plus important, avec 3,44 millions d'immatriculations de voitures particulières neuves en 2017 (contre 2,11 millions).

Comme en France, l'essence est en hausse, le diesel est en baisse. Le premier a une part de marché de 57,7 %, le second de 38,8 % (47,6 et 47,3 % en France). Alors qu'en 2016, les parts de l'essence et du diesel étaient de 52,1 et 45,9 %. Mais ce qui nous intéresse évidemment le plus sont les immatriculations de voitures électrifiées. En 2017, les allemands ont acquis 55 239 hybrides non rechargeables, 29 436 hybrides rechargeables et 25 056 électriques. Alors qu'en 2016, ils en avaient acquis 34 252 ; 13 744 et 11 410 (respectivement). Ce qui signifie une hausse de 61,3 % pour les hybrides non rechargeables, de 114,2 % pour les hybrides rechargeables, et de 119,6 % pour les électriques.

On remarque d'abord une anomalie, il sevend plus d'hybrides non rechargeables en France qu'en Allemagne (55 239 contre 69 679). On verra là un certain chauvinisme des automobilistes germains, puisque presque tous les hybrides non rechargeables sont de marques asiatiques. Et du côté de l'électrique, l'Allemagne passe enfin devant la France (25 056 contre 24 910). Du fait de la plus grande taille du marché germain, la part de marché de l'électrique y reste inférieure : 0,7 % contre 1,2 % mais la hausse formidable de ce marché ne peut que faire s'enthousiasmer les investisseurs.

En France en effet, les ventes de voitures électriques n'ont progressé que de 9 % entre 2016 et 2017. Alors que la hausse était de 119,6 % en Allemagne. Un vrai boom ! La conclusion évidente est que pour quelqu'un qui veut investir dans la mobilité électrique, par exemple dans les bornes de recharge, il vaut mieux investir en Allemagne qu'en France...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; borne-recharge-electrique ; commerce-distribution



Dernières actualités de l'écologie automobile :


23-01-2018 — La Jaguar XJ sera électrique — Evolution acceptée.

22-01-2018 — Avec des pièces de Nissan Leaf, ils fabriquent un autobus — Incroyable récupération.

22-01-2018 — Nissan a validé l'e-Power pour les Etats-Unis — Electrique avec prolongateur d'autonomie.

21-01-2018 — Avec Tula, Chevrolet présente un V8 capable de tourner sur un seul cylindre — A faible charge.

20-01-2018 — Mazda champion de la sobriété aux Etats-Unis — Un exemple pour le groupe PSA ?

19-01-2018 — Espace start-up à EVER Monaco — La principauté toujours en pointe.

19-01-2018 — Les autos du groupe PSA toutes électrifiées en 2025 — Le premier généraliste.

19-01-2018 — Ferrari annonce travailler à une électrique — Pour survivre ?

18-01-2018 — BMW ne renouvelerait pas ses modèles i3 et i8 — Trop typés ?

18-01-2018 — Toutes les Infiniti post 2021 seront électrifiées — Il n'est pas nécessaire de partir premier...

18-01-2018 — Zoé : première en Allemagne, mais avant dernière chez Renault — La victoire de l'électrique n'est pas acquise.

17-01-2018 — L'incroyable salon de Detroit — L'Amérique, pays à part.

16-01-2018 — Quand le Toyota Gazoo Racing nous fait rêver — L'esprit compétition sur la route.

16-01-2018 — Infiniti Concept Q : une certaine déception — Mais une belle auto.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée