Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Toyota a t-il raison de limiter ses diesels ?

Sam 13/01/2018   —   Marketing ou écologie ?
Toyota Land CruiserUne première information est venue d'Italie. Toyota allait arrêter la distribution de voitures diesel dans la péninsule. Seconde information de France, pas encore un communiqué du constructeur, mais une interview de notre confrère Auto Plus. Comme souvent, le titre n'est pas tout à fait juste. Toyota ne projette d'arrêter la distribution de diesel en France que sur les voitures légères. Le diesel reste la seule option sur les véhicules lourds, comme le Land Cruiser, ou le pick-up Hi-Lux. Et le constructeur a bien raison ! Car en dépit de toutes les critiques dont le diesel est l'objet, il reste une motorisation bien adapté à un 4x4 lourd. Le diesel a déjà disparu sur des citadines comme l'Aygo et la Yaris, et personne ne le regrettera là, mais l'éliminer des motorisations du RAV4 demande réflexion.

Le magazine Auto Plus avait naguère comparé les versions hybride et diesel du RAV4, et... Sur autoroute, la version hybride consommait plus. Alors si on peut se réjouir de la réduction des émissions d'oxydes d'azote, la consommation en hausse gâche le plaisir... Toyota songe pourtant à arrêter le diesel sur la RAV4. C'est déjà fait en Italie. Et quid de l'Avensis qui n'est pas disponible en hybride ? L'écart de consommation en faveur du diesel est encore plus flagrant... On suppose cependant que cette berline va prochainement disparaître, ce qui règlera la question.

Toutes les futures Toyota existeront en hybride, et pour le leader incontesté de cette technologie, il y a une logique certaine à ralentir le diesel sur des marchés comme la France et l'Italie, très urbanisés, et où on roule finalement assez peu. Plus d'une vente sur deux de Toyota en Europe de l'Ouest est avec une hybride ! Mais pour celui qui roule très peu en ville, et fait fréquemment de longs voyages autoroutiers (peu de clients français de Toyota répondent peut-être à cette définition), le diesel reste pertinent. On notera aussi dans les statistiques de Toyota Europe, que le constructeur n'a vendu que 12 155 Prius l'année dernière (la Prius IV, non compris le modèle Plug-in, et pas non plus la Prius+), mais 39 071 Land Cruiser. C'est dire que même chez Toyota, le diesel n'est pas prêt de disparaître totalement.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; essence-diesel



Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-04-2018 — Les bornes de recharge ABB 350 kW honorées en Allemagne — Par la chancelière.

24-04-2018 — ABB arrête la recharge 230V 16A 3,7 kW : trop lente — Un signe positif.

23-04-2018 — Volkswagen I.D. R Pikes Peak, celle qui doit gagner ? — Pour battre les lettons.

22-04-2018 — BMW prévient qu'il va digitaliser ses tableaux de bord — C'est gentil.

21-04-2018 — Dieselgate Volkswagen : une arrestation en Allemagne — Chez Porsche.

20-04-2018 — La police japonaise reçoit une flotte de Nissan Leaf — Vertes, même si en noir et blanc.

19-04-2018 — La chinoise électrique Byton en Europe — Première à Milan.

18-04-2018 — Recharge des véhicules électriques : sans carte ni smartphone — Pratique, mais...

17-04-2018 — Volvo Trucks présente son premier camion tout électrique — Disponible à la commande.

17-04-2018 — Hyundai Nexo : le prix de la mobilité à hydrogène — Conforme à ce qu'on attendait.

16-04-2018 — Automobili Pininfarina, constructeur automobile — Electriques au menu.

15-04-2018 — EVER Monaco, les conversions ajoutent du piment — Pour tous les goûts.

14-04-2018 — Voiture électrique : la Chine achète le meilleur savoir-faire européen — Magna Steyr pour BAIC.

13-04-2018 — GECO Quick 3000 : mieux et moins cher qu'un Twizy ? — Pour la ville.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée