Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

La Gemcar : la première des voitures électriques

Global Electric Motorcars, le GEM Two Grandeur et décadence

Les premières voitures électriques sont très anciennes, elles datent du XIX° siècle, et dans le premier tiers du siècle dernier, la société Detroit Electric produisit plusieurs milliers de voitures fonctionnant sur batteries. Leurs caractéristiques physiques étaient très proches de la Ford Model T. Mais dans les années 30, et notamment en 1932 quand Ford passa au moteur V8, les performances des voitures à essence firent un bond en avant qui laissa sur place leurs concurrentes électriques, et Detroit Electric, plus grand constructeur de voitures électriques que le monde ai connu fit faillite en 1935, après plus de 15 000 voitures produites selon certaines sources). Mais la voiture électrique la plus produite de notre siècle est sur cette page, c'est la Gemcar.

Global Electric Motorcars, le GEM Two La société GEMCAR est basée à Fargo, dans le Dakota du Nord, dans la région des grandes plaines des Etats-Unis. C'est le pays des pick-ups, et c'est dans la zone la plus froide des Etats-Unis, mais c'est pourtant là qu'est établi le plus grand fabricant américain de voitures fonctionnant sur batteries, et avec des portières amovibles en toile ! Pas vraiment l'idéal dans la rigueur de l'hiver, et on comprend alors bien que le principal marché de l'entreprise soit à plus de 2000 km de son siège, en Californie. La voiture a déjà été produite à plus de 10 000 unités, et elle est classée aux USA comme « véhicule à petite vitesse » ou « véhicule de voisinage », ce qui limite son usage aux endroits où la vitesse est limitée à 35 MPH (56 km/h), et ce qui la dispense de passer les normes de sécurité (résistance aux chocs, crash-tests) applicables aux autos classiques. On croise donc la GEM en ville, sur les campus universitaires ou dans les banlieues fermées et sécurisées comme on en trouve maintenant aux Etats-Unis.

Global Electric Motorcars, le GEM Two La voiture existe en 2 ou 4 places, elle est équipée d'un moteur électrique de 72 Volts, 5 ch à courant continu, alimenté par 6 batteries de 12 V logées sous le capot avant. On voit dans la photo ci-contre l'auto en train de se recharger, c'est on ne peut plus simple de par le chargeur intégré, la prise est à l'avant, et elle se branche sur le 230 V du réseau, il faut 8 heures pour une charge complète. Il s'agit bien sûr de batteries évoluées, sans effet mémoire, et dans la journée, si l'on ne dispose pas de 8 heures, il est toujours possible de faire des recharges partielles, cela peut même s'avérer nécessaire puisque l'autonomie maximale ne dépasse pas les 50 km. On pourrait bien sûr avoir mieux que cela, mais cela requérerait de coûteuses batteries Lithium-Ion, et une non-moins coûteuse centrale de gestion de ces batteries...

Global Electric Motorcars, le GEM Two A conduire, la GEM2 est douce et silencieuse, comme seul une voiture électrique peut l'être. Les performances sont bien sûr loin des standards établis par les essences, mais on peut néanmoins suivre le traffic, et notamment celui bien vivant des grandes villes italiennes. Car ce véhicule est importée en Europe, et il l'est par une société italienne, Geo Europa, dont les premiers clients sont les nombreuses mairies de la péninsule, qui ont imposées des restrictions à la circulation des véhicules thermiques dans leurs centres anciens. Les voitures sont bien évidemment également disponibles aux particuliers, et le prix de base est de 10 995 €, mais en France, il faut déduire de cette somme une subvention pour l'acquisition d'une auto électrique (aide de l'ADEME), ce qui met l'auto quasiment à parité avec la tarif d'une Citroen Saxo de base, alors que la version électrique de cette même Saxo n'est dans les faits guère plus élevé... Voici la rançon de la grande série, mais la production de voitures électriques ayant quasi-officiellement cessé chez PSA, les partisans de la voiture électrique peuvent remercier DaimlerChrysler pour avoir acquis GEMCAR en 2002. L'entreprise était déjà rentable, mais sa pérennité n'avait rien d'assuré, la question ne se pose maintenant plus, tandis que DaimlerChrysler est lui aussi gagnant : le groupe est devenu du jour au lendemain producteur de véhicules zéro-pollution, c'est pour lui un avantage certain face aux législateurs de Californie. Reste que comparé à ce qu'était les voitures électriques il y a 100 ans, on se dit qu'il est loin le temps où la voiture électrique était plus rapide que la voiture à pétrole (la première auto à franchir le cap des 100 km/h était une électrique, la Jamais Contente, en 1899).



Dernières actualités de l'écologie automobile :


20-10-2017 — Volkswagen se lance à l'assaut du Pikes Peak en électrique — Team officiel.

20-10-2017 — La Rochelle adopte l'autobus électrique Heuliez GX 337 — A nouveau ville pionnière.

19-10-2017 — Concept Toyota Fine-Comfort Ride à hydrogène : 1000 km d'autonomie — Tout pour le bien être.

18-10-2017 — Polestar 1 : une jolie chinoise hybride rechargeable — Un vrai coupé.

17-10-2017 — Nouvelle BMW eDrive : avec 2 roues — BMW Active Hybrid E-Bike.

16-10-2017 — TJ Cruiser : look industriel pour ce concept Toyota hybride — Quand l'outil est beau.

15-10-2017 — Le succès et les limites de la Norvège pour les voitures électriques — Economiquement pas durable.

14-10-2017 — Une nouvelle taxe pour les voitures puissantes à l'étude — Voitures neuves et d'occasion.

13-10-2017 — Interdire les essences et diesels, la mairie de Paris à court d'imagination — Ne peut-on convaincre ?

13-10-2017 — Shell achète le réseau de bornes de recharge NewMotion — Les automobilistes gagnants.

12-10-2017 — DS7 Crossback : le nouveau haut de gamme français — En phase avec le marché.

11-10-2017 — Pollution à Paris : Belphégor remercie Anne Hidalgo — Et les parisiens dans tout cela ?

11-10-2017 — La recharge des véhicules électriques selon Renault — Tout le contraire de Tesla.

10-10-2017 — SURUS : un skateboard à hydrogène pour l'armée américaine — Multi-usages.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée