Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Le projet CLEVER (Compact Low Emission Vehicle for Urban Transport)

CLEVER CARLe transport de demain ?

Si beaucoup de gens mettent en avant la solution des transports en commun pour les déplacements en zone urbaine, il subsistera toujours des milliers de cas pour lesquels un transport individuel est préférable. Par exemple ceux où la mise en place d'un transport collectif ne serait pas rentable... Et voici l'une des raisons d'être du projet C.L.E.V.E.R. Financé par l'Union Européenne, ce projet réunit 9 partenaires, acteurs de l'industrie et de la recherche, dans le but de développer un petit véhicule urbain peu polluant, et économique tant à l'achat qu'à l'entretien. Le programme a démarré le 01/12/2002, et il est prévu pour s'achever le 30/11/2005. A mi-parcours, voilà où en sont les choses.

CLEVER CARL'architecture choisie pour ce nouveau véhicule est celle d'un tricycle avec 2 places en tandem. C'est en effet la solution qui présente le meilleur compromis entre un faible coût de fabrication, un encombrement minimal et une bonne habitabilité (sans compter une faible surface frontale, appréciable d'un point de vue aérodynamique). Car, à l'image de la smart, qui ne fait pas de concession au confort, il a été établi dés le début que le véhicule devait être entièrement carrossé, pour offrir un confort de marche, et une position de conduite qui n'auraient rien à envier à une automobile classique. La sécurité passive a elle aussi fait l'objet de beaucoup de recherches, et le CLEVER offre à son conducteur une sécurité équivalente à celle dont il bénéficierait dans une berline. D'un autre côté, la dangerosité du véhicule pour les piétons a également été étudiée, et le CLEVER a été optimisé en conséquence.

CLEVER CARPour la mécanique, c'est un moteur thermique qui a retenu dés le départ, un choix qui peut paraitre étonnant vu que l'objectif de performances — 80 km/h en pointe et 180 km d'autonomie — aurait pu être atteint avec une traction électrique. Mais avec l'Institut Français du Pétrole et BMW parties prenantes au projet, il n'était pas question de prendre autre chose qu'un moteur à combustion interne. L'écologie et le pratique ne sont cependant pas oubliés, puisque le CLEVER est prévu pour fonctionner au gaz naturel, avec une solution de ravitaillement même sans compresseur, à l'aide de bouteilles. On échange les bouteilles à la station, ou un particulier pourrait en garder quelques-unes à son domicile. Le gaz naturel est en effet stocké à bord dans 2 bouteilles de 6 litres (en fibre de carbone), et elles sont étudiées pour un démontage/remontage rapide (développement de WEH).

CLEVER CARCe gaz alimente ensuite un moteur Rotax, qui est dérivé de celui qui équipe la BMW C1 (la moto qui a une carrosserie), avec une cylindrée augmentée à 218 centimètres cubes. Cette faible cylindrée, couplée à l'usage du gaz naturel (c'est l'IFP qui a étudié la conversion) comme carburant, devrait permettre à l'auto, selon ses concepteurs, d'avoir un coût à l'usage de seulement un cinquième de celui d'une voiture conventionelle. L'objectif est pour l'heure de réaliser un prototype fonctionnel, avec la contrainte que s'il était produit en série, le CLEVER devrait avoir un prix de vente inférieur 10 000 euros. Tout cela pour un budget R&D total de 3 347 647 euros (ce qui est peu pour concevoir un véhicule respectant toutes les normes en vigueur, en partant d'une feuille blanche), financé à 65 % par l'Union Européenne. Le coordinateur du projet est l'Université Technique de Berlin, en partenariat avec l'université anglaise de Bath.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-02-2019 — BMW et Daimler s'associent dans les services de mobilité — Une méga-application qui fait peur.

23-02-2019 — Volvo présente ses hybrides light — Après les hybrides rechargeables.

23-02-2019 — Formentor : la première Cupra originale est hybride rechargeable — Sous la forme d'un concept.

22-02-2019 — La 508 hybride par Peugeot Sport — Le lion fait saliver.

22-02-2019 — 500 taxis Toyota à hydrogène de plus à Paris — Quand Paris devient leader.

21-02-2019 — L'énorme challenge de la réduction des émissions des poids lourds — En Europe.

20-02-2019 — Avec l'Ami One, Citroën rend un drôle d'hommage à son créateur — Où est le progrès ?

19-02-2019 — Avec son Kuga Flexifuel, Ford relance l'E85 en France — Moins cher et moins polluant.

17-02-2019 — Mercedes cède à la mode des écrans tactiles géants — Pour le meilleur et pour le pire.

16-02-2019 — Les motards, ces voyous du réchauffement climatique — Statistiques 2018.

15-02-2019 — Un premier chargeur DBT Ultra sur la voirie en France — A Montrouge.

15-02-2019 — Macron annonce la construction de 2 usines de batteries — Pour doper l'électrique.

14-02-2019 — Rétromobile, un succès qui fait plaisir — Et réfléchir.

14-02-2019 — Taxe carbone : matraquer les pauvres plutôt que les riches — 86 députés anti-peuple.