Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Pininfarina Sintesi Quadrivium, sans H2, un concentré de solutions étonnantes

Voir plus loin que les autres

On connait Pininfarina comme un styliste, mais il s'impose aussi comme un architecte de génie avec ce concept Sintesi. Cette auto était exposée au salon de Genève, nous osons écrire qu'elle ridiculisait les autres voitures du salon par sa technologie supérieure. Pour l'expliquer, il faut procéder par étape. Nous partons de la voiture classique, avec un réservoir d'essence, un moteur qui tourne grâce à cette essence, puis une transmission et des roues motrices. La première étape est de remplacer le moteur essence par un électrique, avec des batteries qui remplacent le réservoir.

La seconde étape vient ensuite remplacer le moteur électrique unique par 4 petits, idéalement positionnés dans les roues. Troisième étape, comme on ne se contente pas de l'autonomie assurée par un pack de batteries, il est associé à une pile à combustible (PAC) alimenté par de l'hydrogène. Quatrième étape, pour optimiser le packaging dans l'auto, la PAC et les batteries sont divisés en 4, associés aux roues. Il y a donc pour chaque, un ensemble d'un moteur électrique de propulsion, d'une PAC et d'une petite batterie Lithium-Ion. Cette architecture permet d'optimiser à l'idéal la répartition des masses dans l'auto.

On a donc une voiture réellement révolutionnaire, mais qui présente encore une difficulté, celle de devoir possèder un réservoir d'hydrogène. C'est un problème du fait de la densité énergétique très faible de ce gaz. Les réservoirs d'hydrogène sont toujours gros, alors que Pininfarina veut faire une voiture très basse, et très sportive d'allure. La solution est dans la cinquième étape, où la bonbonne d'hydrogène est remplacée par un réservoir d'essence associé à un réformeur. Une technologie qui n'est pas nouvelle, mais qui avait été abandonnée par la plupart des constructeurs (General Motors, Daimler ou Honda), simplement parce qu'ainsi la voiture n'est plus une voiture zéro pollution.

Le réformeur transforme l'essence en hydrogène et en CO2, il envoie le premier aux PAC, et rejette le second à l'échappement. Ce n'est pas une solution finale, mais le rendement est tout de même supérieur à une voiture essence classique. Pininfarina annonce 800 km d'autonomie avec 40 l d'essence, dans une auto qui accélère de 0 à 100 km/h en 7 s, et qui monte à 248 km/h en pointe. Et la Sintesi est une grosse voiture. Elle est très basse, moins de 1,30 m de hauteur, mais elle fait 4,80 m par 1,99 m. Sa largeur la rend très imposante à voir, avec des portières qui s'ouvrent dune manière qu'on ne risque pas de ne pas remarquer.

Mais le point le plus remarquable est pourtant ailleurs, il est dans l'habitabilité absolument exceptionnelle de cette Sintesi. Parce qu'avec son architecture unique, l'empattement a pu être allongé (2,99 m), pour le plus grand bénéfice des passagers. Un homme de 2 mètres serait très à l'aise à l'arrière. La voiture n'est qu'une 4 places, une console centrale fait toute la longueur de l'habitacle et elle cache le réformeur, mais c'est l'une des 4 places les plus spacieuses que nous ayons jamais vu. Le choix d'un réformeur apporte son lot de critiques, nous préférons les voitures zéro pollution, mais un avantage est que l'appareil est presque omnivore.

Essence, gazole, éthanol, kérosène, biodiesel, cela marche avec tout. On pourrait même remplacer le réservoir par une bonbonne de gaz. Gaz naturel ou propane, cela marcherait aussi. Mais si on veut une voiture qui ne rejette pas de CO, il n'y a pas d'autre solution que les batteries ou l'hydrogène pur. Les réformeurs ont peut-être un avenir à court terme, mais quand tant de scientifiques travaillent à des solutions innovantes pour produire et stocker l'hydrogène... Nous n'avons pas beaucoup de doutes que nous aurons à moyen terme des voitures à PAC qui égalent l'autonomie des voitures à essence. L'architecture d'un module moteur/PAC/batterie pour chaque roue, semble par contre très prometteuse. On espère la revoir vite.



Dernières actualités de l'écologie automobile :


22-08-2017 — BMW M5 : la dernière pour le plaisir ? — Un chiffre qui fait réfléchir.

21-08-2017 — Des Tesla Model S véhicules d'intervention sur les autoroutes du Luxembourg — Possible dans ce petit pays.

20-08-2017 — Volkswagen I.D. Buzz : production confirmée — Sans surprise.

20-08-2017 — Concept Vision Six de Mercedes Maybach — Cabriolet électrique.

19-08-2017 — DHL/Deutsche Post va s'équiper de 2500 Ford Transit électriques — Grand modèle !

18-08-2017 — 800 km d'autonomie pour la future Hyundai à hydrogène — L'électrique qui va plus loin.

17-08-2017 — Un nouveau diesel propre pour la Honda Civic — A la nouvelle norme.

16-08-2017 — La Volkswagen Passat GTE séduit la police — Police branchée.

15-08-2017 — Honda Jazz : plus de puissance avec le restyling — Plus, c'est toujours mieux.

14-08-2017 — Concept électrique Infiniti Prototype 9 — Ce n'est pas ce qu'on attend.

13-08-2017 — Chanje Energy V8070 : un maxi-utilitaire zéro émission — Made in Los Angeles.

12-08-2017 — Fisker EMotion : un chargeur inédit — Sans câble ni induction.

11-08-2017 — Tesla Model 3 : Elon Musk veut s'en mettre plein les poches — Les clients paieront !

10-08-2017 — Nissan choisit d'arrêter de fabriquer des batteries — Au contraire de Tesla.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée