Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Volkswagen Passat GTE - Essai détaillé - Une alternative au 6 cylindres, mais pas au diesel

Volkswagen Passat GTE
Ses points forts

Performances et agrément d'un V6
Bonne regénération d'énergie sur l'autoroute
Calibrage des composants électriques
Présentation soignée
Bonne habitabilité
GPS de qualité devant les yeux
Ses points faibles

Consommation supérieure à un diesel
Impossibilité de bloquer le mode électrique
Réservoir de seulement 50 litres
Mode GTE non standard
Auto n'aimant pas la vitesse vitres ouvertes
Ergonomie de certaines commandes

Historique et présentation

Volkswagen Passat GTEEssai réalisé du 12 au 15 septembre 2016.
445 km parcourus.

C'est la huitième génération de la Passat, et si elle a commencée sans saveur, elle est devenue une auto aux prestations dignes d'un haut de gamme. Il faut prendre le temps d'apprécier le design de la face avant. Il est lisse, sobre, avec des lignes tellement simples qu'on les croiraient caricaturales, mais le résultat est magnifique. Nous n'hésitons pas à dire de cette Passat qu'elle a l'une des belles calandres de toute la production actuelle. L'intérieur est tout aussi plaisant avec une habile ligne bleutée de DELs qui ceinture l'habitacle, sur la planche de bord et les portières. Il y a la même chose en vert sur le Skoda Superb, mais c'est plus chic en bleu.

Volkswagen Passat GTELa Passat est une berline 3 volumes, aussi disponible en break, et si ce type de carrosserie n'a plus le succès qu'il avait naguère auprès des automobilistes français, à son volant, on s'interroge sur les raisons de cette désaffection. On répètera donc qu'avec une masse plus contenue, et une moindre surface frontale, une berline sera toujours plus sobre, et plus dynamique qu'un SUV, ou quelque autre crossover. Et pour ce qui est du pratique, on peut affirmer que l'habitabilité et le coffre de cette Passat répondent plus que largement aux besoins de la famille européenne moyenne. Nous ne devons pas être les seuls à le penser, puisqu'au global en Europe, la Passat est dans le Top-Ten des voitures les plus vendues.

La technologie

Volkswagen Passat GTEVolkswagen Passat GTEGTE désigne les modèles hybrides rechargeables chez Volkswagen. Nous avions déjà essayé la Golf GTE, après l'Audi A3 e-tron, 2 autos qui partagent plateforme et groupe propulseur avec la Passat GTE (donc un 1400 turbo essence de 115 kW (156 ch) associé à un moteur électrique de 85 kW (115 ch) pour donner une puissance totale disponible de 160 kW, ou 218 ch), mais en sus du physique, il y a beaucoup de différences de calibrage, et de software pour donner à chacune une personnalité propre. Cette Passat, plus grande que les autres, utilise ainsi une batterie de plus grande capacité : 9,9 kWh. Le logiciel de gestion du système hybride a ensuite évolué, par rapport aux premières GTE, le mode qui permettait de maintenir la batterie à un niveau de charge donné a été supprimé. Il n'y a maintenant plus d'autre choix que de décharger, vite, en mode électrique, ou lentement, en mode hybride.

Volkswagen Passat GTEOn peut aussi recharger avec un mode spécifique, même si ce sera prix d'une hausse drastique de la consommation sur certains parcours. Au-delà de la complexité du système, qui est immédiatement apparente dès qu'on lève le capot, on appréciera la bonne intégration des éléments, avec un coffre qui reste de la contenance attendue d'une familiale. La boite de vitesses est une DSG à 6 rapports, les changements sont doux et rapides, aussi bien en mode hybride qu'en mode électrique seul, et quand toutes les voitures électriques du marché se contentent encore d'un seul rapport, les VW GTE prouvent qu'il est parfaitement possible de mettre une boite de vitesses derrière un moteur électrique. On notera aussi qu'avec une batterie modeste, la GTE n'accepte pas la recharge rapide. Il faudra donc prévoir une recharge en 3/4 heures sur une prise 230V 10 ou 16A.

Intérieur et équipement

Volkswagen Passat GTEVolkswagen Passat GTE La Passat GTE est une Passt chère, plus que l'Alltrack. L'équipement est donc en rapport, avec des sièges avants chauffants, des radars d'aide au stationnement avant et arrière, le régulateur de vitesses auto-adaptatif, l'affichage tête haute, l'ouverture du coffre en bougeant le pied sous le parechocs... La sellerie est mixte, cuir et alcantara, et si la Passat se passe de hayon, elle possède néanmoins des dossiers de sièges arrières ayant la faculté de se replier bien à plat, pour permettre le chargement d'objets de grande longueur. Détail qui fera gagner du temps aux nouveaux propriétaires, s'il y a dans l'habitacle un bouton pour déverrouiller la trappe à carburant, il n'y en a aucun pour la trappe qui masque la prise de recharge. Il suffit d'appuyer dessus en ayant la clé dans sa poche, et cela s'ouvre tout seul.

Volkswagen Passat GTENous avons apprécié l'affichage tête haute, modèle du genre pour sa lisibilité, et l'Active Auto Display qui place l'écran de la navigation au centre du combiné d'instruments, puisqu'il s'agit d'un écran haute définition. Ce dispositif est assez formidable, et une fois qu'on y a goûté, il est difficile de retourner à un système classique, avec l'écran du GPS au centre de la planche de bord. Mais une surprise fut que cet écran peut aussi afficher toutes sortes de messages d'information, comme nous le vîmes en roulant vitres ouvertes avec l'air conditionné en marche. Un message nous informa que nous gaspillions de l'énergie ! Nous choisissons de couper l'air conditionné qui était déjà règlé au minimum, mais ce n'est pas si simple, puisque si les réglages sont sur la console centrale, pour lancer ou couper l'air conditionné, il faut passer par les menus de l'ordinateur de bord. C'est d'ailleurs pour cela que nous ne l'avions pas coupé avant d'ouvrir les vitres avants...

Volkswagen Passat GTEMais nous n'étions pas au bout de nos surprises, puisqu'accélérant, nous avons cette fois eu un message critiquant notre choix d'avoir ouvert les vitres, au motif que cela nuit à l'efficacité aérodynamique. C'est la voiture intelligente, et on n'a pas fini de regretter les voitures bêtes... L'intelligence de cette auto, on la constate aussi par la richesse des menus de l'ordinateur de bord, mais on a presque plus envie de parler de complexité. Il devrait être possible d'améliorer l'ergonomie de ces menus, pour les rendre plus simples. On apprécierait aussi qu'à l'écran de l'Active Info Display (l'écran du combiné d'instruments), les noms (rues, villes) soient avec des caractères un peu plus gros, et que l'affichage nuit soit plus clair. Nous avions choisi de conserver l'éclairage jour, l'écran était trop sombre autrement.

Performances et tenue de route

Volkswagen Passat GTECette Passat GTE est chère. Elle représente le haut de gamme de la Passat, lequel était naguère constitué par une motorisation V6. Et même par un W8, un certain temps. Ce fut donc notre première question. Le groupe propulseur GTE vaut-il un 6 cylindres ? Après 4 jours passés au volant de la Passat, nous répondons positivement. Bon, certes pas au niveau d'un 6 en ligne biturbo de BMW, mais ce 1400 turbo associé à un moteur électrique vaut largement le V6 2,4 L des Audi d'il y a quelques années, ou même le V6 3 litres des Peugeot 607, et c'est déjà énorme !
Volkswagen Passat GTEVolkswagen Passat GTEIl y a 4 modes de fonctionnement. Le mode électrique, limité à 130 km/h, mais en fait destiné au péri-urbain, puisqu'on ne peut le bloquer. Au delà de 70 km/h, il est difficile d'accélérer sans réveiller le moteur essence. Le mode hybride normal, qui déchargera la batterie en 100/150 km selon le style de conduite, le mode GTE, plus sportif, avec une réponse à l'accélérateur plus franche et diverses modifications électroniques pour améliorer la vivacité, et enfin le mode recharge, qui comme son nom l'indique ne peut s'enclencher que batterie déchargée. Le mode normal ne décharge jamais complètement la batterie, il lui laisse toujours de quoi prodiguer un fonctionnement analogue à celui d'une hybride classique, et le mode GTE la décharge encore moins, pour garantir à tout instant de pouvoir recourir à la pleine puissance du moteur électrique.

Volkswagen Passat GTEOn va critiquer tout de suite, nous aurions préféré que le mode normal soit le mode GTE, et que le mode normal soit un mode ECO. Mais on suppose bien sûr que Volkswagen a fait comme cela pour optimiser la sobriété. Et la mettre en avant. Il reste qu'en mode GTE, cette berline d'apparence sage, possède un allant qui fera plaisir à son conducteur. Le petit 1400 essence monte vite dans les tours, il n'a rien d'un diesel, et avec l'appoint de l'électrique, sa vigueur donne à la Passat une vivacité auquel le conducteur de Passat moyen, père de famille tranquille ou représentant, n'est pas habitué. Et cela en toute discrétion, puisque la Passat grise de notre essai, personne ne la remarque dans le traffic. Pour autant, la Passat n'est pas une sportive. L'auto est livrée en série avec des palettes de changement de rapport derrière le volant, ils sont superflus à nos yeux. La boite DSG permet de bloquer n'importe lequel des 6 rapports, et on n'a pas besoin de plus. 99 % de notre essai a été réalisé en automatisme intégral.

Consommation, efficacité énergétique

Volkswagen Passat GTENous avons pris l'auto réservoir plein, et batterie chargée, il nous a fallu parcourir 35 km pour vider la seconde. Nous avons ensuite relevé les valeurs suivantes. 7,4 l/100 km sur un parcours urbain. 5,8 l/100 km sur un parcours routier et 8,6 l/100 km sur l'autoroute. Pour ce dernier type de parcours, il y a un bon truc à savoir. On rappelle que le mode électrique est limité à 130 km/h. Pour être sûr que le moteur essence ne se coupe pas, nous avons alors réglé le régulateur de vitesse à 135 km/h. Ce régulateur est intelligent, adaptatif pour garder la distance avec la voiture qui précède, et avec le traffic, sans compter quelques déclivités du terrain, le moteur essence lors de notre trajet autoroutier n'aura pas eu besoin de donner en permanence toute sa puissance pour faire avancer l'auto.
Volkswagen Passat GTEVolkswagen Passat GTECette puissance aura alors servi à recharger la batterie, et on peut compter qu'en mode GTE, avec 200 km d'autoroute, on peut presque totalement recharger la batterie ! L'utilisateur intelligent devra donc alterner 35 km de ville et 200 km d'autoroute pour exploiter au mieux sa monture. Bien sûr, il y a aussi la possibilité de rarement faire plus de 35 km par jour, et de recharger chaque nuit. On roulera alors toute la semaine sans consommer une goutte d'essence en gardant une auto performante et apte aux longs trajets pour le week-end. Encore que le réservoir ne contient que 50 litres. On regrettera les 70 litres de la Passat diesel... Enfin, s'il existe un mode de recharge de la batterie en roulant, bien qu'il soit intelligent puiqu'il coupe le moteur essence lorsque l'auto est arrêtée à un feu rouge, il fait grimper en flèche la consommation. Un essai de 10 minutes en péri-urbain nous aura gratifié d'une moyenne de 12 l/100 km. Mieux vaut recharger accessoirement sur l'autoroute.

Conclusion

Volkswagen Passat GTENous ne le cacherons pas, nous avons apprécié la Passat GTE. Mais on ne peut ignorer que ce modèle n'est pas le meilleur choix pour tout le monde. La Passat est une routière, et pour celui qui roule beaucoup sans avoir la possibilité d'une recharge nocturne quotidienne, une Passat diesel est mieux adaptée. Parce qu'en sus d'être moins chère, elle sera aussi nettement plus sobre, et cela quelque soit le parcours. Oui, la Passat GTE est une super voiture, c'est à nos yeux la plus aboutie des GTE/e-tron, mais elle n'est pas pour les gros rouleurs. Comme tous les hybrides rechargeables, c'est une auto qui n'a d'intérêt qu'à la condition expresse de pouvoir recharger chaque jour, et ne pas dépasser les limites de la batterie dans le trajet quotidien. Sauf à la considérer comme l'équivalent moderne et écolo d'une Passat V6, où en roulant toujours en mode GTE, le progrès est alors énorme.


Laurent J. Masson



Dernières actualités de l'écologie automobile :


28-04-2017 — Boue et poussière au menu pour une Nissan Leaf — En Mongolie.

28-04-2017 — Volkswagen invente la roue libre automatique pour tous — Consommation zéro.

27-04-2017 — Waymo : des voitures autonomes mises à la disposition de tous — Bêta-testeurs demandés.

26-04-2017 — La future Audi électrique disponible à la commande — En Norvège.

26-04-2017 — Tesla va doubler son réseau de superchargeurs — Le meilleur encore meilleur.

26-04-2017 — Honda Clarity : la famille est au complet — Hydrogène, électrique ou hybride rechargeable.

25-04-2017 — Projet Toyota Portal : le poids lourd à hydrogène tout de suite — Sur le port de Los Angeles.

24-04-2017 — Qoros K-EV électrique : une ambition inédite — Supercar chinoise.

23-04-2017 — e-tron Sportback concept : Audi sera toujours Audi — Electrique et choc.

22-04-2017 — MG peut-il se réinventer avec une électrique ? — Pour revenir en Europe.

21-04-2017 — L'Opel Ampera-E à 39 330 € serait retardée en 2018 — Prix et disponibilité.

20-04-2017 — Mercedes classe S : d'abord avec un nouveau diesel — Un 6 en ligne.

20-04-2017 — ES8 : la première Nio de série est un SUV électrique — On attendait mieux.

19-04-2017 — Volkswagen I.D. CROZZ concept électrique — Crossover bien branché.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée