Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Volkswagen up! TSI 90 ch - Essai détaillé

Opel Astra 1.0 L 105 ch EcoFlex
Ses points forts

Rapport habitabilité/encombrement
Conception rationnelle
Consommation toujours modeste
Aptitude à l'autoroute
Ses points faibles

Ouverture à compas des vitres arrières Dotation d'équipement
Prix un peu élevé
Pas une GTI

Historique et présentation

Volkswagen up! TSI 90 chEssai réalisé du 12 au 14/10 2016.
340 km parcourus.

Il n'y a rien de plus logique. Pour consommer moins, il n'y a qu'à rouler dans une voiture plus petite. Mais si l'idée est bonne, sa concrétisation ne fait pas l'unanimité. Une petite auto implique de faire des concessions sur l'habitabilité, on s'en doute, mais aussi souvent sur les performances, voire carrément les capacités routières. Il nous a alors paru intéressant d'essayer la up! avec sa nouvelle motorisation 90 ch. L'auto n'était jusqu'alors livrable qu'avec des moteurs 60 et 75 ch, la voici qui monte en gamme avec une vitesse de pointe de 185 km/h, et une accélération de 0 à 100 km/h en 9,9 secondes.

Volkswagen up! TSI 90 chOn peut aimer, ou ne pas aimer la up!, mais il est difficile de ne pas approuver son rationalisme. Sur le segment des citadines, Renault avec sa Twingo, ou Citroën avec sa C1, ont choisi un style décapant, alors que Volkswagen a préféré un style plus sage. Mais pourtant plaisant, souriant même et coloré avec le restylage. Il est surtout remarquablement efficace. Il est inhabituel d'associer design et efficacité, mais en voyant ces roues parfaitement aux 4 coins, et la compacité étonnante du groupe propulseur, si on est cartésien, on est obligé d'aimer la up!. Car cette petite auto est étonnament spacieuse au vu de ses dimensions extérieures. La position de conduite est certes plutôt droite, et la largeur modeste (1,64 m) fait que le conducteur est assis près du passager, mais ce n'est nullement gênant. Et avec une garde au toit à l'arrière digne d'une auto du segment supérieur, la up! remplit parfaitement sa mission de citadine habitable.

La technologie

Volkswagen up! TSI 90 chLe 3 cylindres a une cylindrée de 999 cm3, il est doté d'une injection directe et d'un turbocompresseur pour délivrer une puissance de 66 kW (90 ch), avec un couple de 160 Nm, constant entre 1500 et 3500 tr/mn. Cette petite auto est évidemment une traction avant, avec une boite mécanique à 5 rapports. Les rapports ont été allongés pour tirer parti du couple apporté par la suralimentation, et s'il n'y a pas de Stop & Start, c'est surtout parce que l'auto compte sur sa légèreté pour consommer peu. A vide en effet, à sec même, sans une goutte d'essence dans le réservoir, cette up! 90 ch ne fait que 900 kg. C'est comme cela qu'on fait des voitures économes en carburant, et... Aussi très dynamiques.

Intérieur et équipement

Volkswagen up! TSI 90 chNotre voiture d'essai était une High up! couleur noir intense nacré, qui se remarquait par ses très visibles jantes oranges. En 16 pouces, elles sont une option à 465 €. On peut facilement s'en passer, on le conseillera même, parce qu'elles font un peu too much sur une auto où l'intérieur témoigne clairement qu'on a tiré les coûts. Les vitres sont électriques, mais elles ne sont pas automatiques. Les appuie-têtes sont intégrés aux sièges, donc non réglables, et il n'y a pas de poignées de maintien au plafond pour les passagers arrières. Le plus désagréable étant les vitres arrières à ouverture à compas. Cela passe sur une 2 portes, mais ce n'est pas joyeux sur une 4 portes. Il n'y a pas de GPS, mais il y a un support central pour placer un smartphone (et c'est le mien qu'on voit sur les photos, il n'est pas fourni avec l'auto). C'est bien pratique, même si on peut s'interroger sur la longévité de cet élément en plastique. A noter aussi que le conducteur devra prévoir un câble USB de courte taille, car la prise est juste derrière.
Volkswagen up! TSI 90 chVolkswagen up! TSI 90 ch Le coffre a un volume de 251 litres, et cela parait peu, mais le siège passager avant a un dossier qui se replie pour permettre le transport d'objets de grande longueur. La up! a le mérite d'exister en 2 ou 4 portes, une particularité qui devient de plus en plus rare, avec un supplément de 500 € pour cette dernière version. Comme pour l'extérieur, c'est le rationalisme qui a dicté le design de l'habitacle. Le tableau de bord, bien que petit, est un modèle de lisibilité, mais si le plastique de la planche de bord essaie d'avoir l'air chic, il n'y parvient guère. La finition laquée blanche de la white up! que nous avions découverte au lancement du modèle avait un bien plus bel aspect.

Performances et tenue de route

Volkswagen up! TSI 90 chNotre essai débutant à Paris, nous avons de suite apprécié la compacité du modèle. On peut se faufiler partout avec cette petite up! On le savait déjà en fait. La bonne surprise de cette TSI 90 ch est qu'ensuite, on peut aussi démarrer très vite aux feux rouges. Moins vite que la version électrique, qui part comme une balle sur les premiers mètres, mais cette TSI 90 ch compense largement avec une réelle aptitude aux voyages. Elle tient facilement les 130 km/h sur autoroute. Sans stresser la mécanique, ce qui n'est pas si courant pour une citadine. Pour autant, ce n'est pas une GTI. Volkswagen faisait une Lupo GTI il y a 15 ans, on attend encore sa descendante. Alors que la base est là. Le chassis de la up! est même autrement meilleur que celui de feue la Lupo.

Volkswagen up! TSI 90 chL'intégration des 185/50R16 de notre voiture d'essai n'était certes pas parfaite, mais il y a un potentiel sportif dont on se demande ce qu'attend Volkswagen pour l'exploiter. D'ailleurs pourquoi le constructeur n'a t-il pas repris la version 115 ch de son 3 cylindres, telle qu'on la trouve sous le capot de la Golf ? On l'a bien regretté, parce qu'en sus d'avoir des chevaux en moins, celui de la up! a aussi de la souplesse en moins. Alors qu'avec les meilleurs 3 cylindres, on peut rouler sans heurt ni vibration à 1000 tr/mn en quatrième, c'est moins possible ici. Le minimum pour tourner rond est 1500 tr/mn, et on a au-dessus une plage utile de 4000 tours. Dernier grief, ce moteur ne produit pas le bruit enjoué, un peu rageur, de certains 3 cylindres. Cette mécanique est bien plus policé, avec un bruit le plus souvent neutre. Certains préfèreront, cependant.

Consommation, efficacité énergétique

Volkswagen up! TSI 90 chC'est là qu'on attendait la up!, et bonne nouvelle, nous n'avons pas été déçus. Il faut compter 4,6 l/100 km sur la route, 5,3 l/100 km en ville, et à peine plus sur l'autoroute. On n'atteint jamais la barre des 6 l/100 km. Le seul bémol est que le réservoir ne contient que 35 litres. On sera donc loin de l'autonomie d'une Passat diesel, mais on veut bien supposer que les conducteurs de up! roulent peu. Souvent pourtant. Une statistique interne au constructeur allemand avait montré que la up! est la Volkswagen dont les places arrières servent le plus. Bien plus que celles d'une Passat, souvent acquise par des VRP, qui sont seuls dans leur auto, alors que les up! servent à emmener les enfants à l'école.

Conclusion

Volkswagen up! TSI 90 chElle était une citadine, mais avec ce moteur TSI 90 ch, la up! a changé de dimension. Elle a acquis une réelle polyvalence. Sans dénaturer ses qualités initiales, sobriété, maniabilité, excellent rapport habitabilité / encombrement, la up! est désormais aussi une compagne de voyage. Son seul défaut est qu'elle fait payer cet agrément un peu cher. Notre voiture d'essai valait 15 000 €. Ce nouveau moteur 90 ch arrivera probablement sous le capot de la Seat Mii l'année prochaine, à un tarif moindre. Mais pour l'heure, on a une Polo pour le prix de cette up! TSI, et cela fait réfléchir. Sauf pour celui qui fait l'essentiel de ses déplacements en ville. Plus maniable et plus vive, la up! affirme alors ses avantages.


Laurent J. Masson



Dernières actualités de l'écologie automobile :


20-10-2017 — Volkswagen se lance à l'assaut du Pikes Peak en électrique — Team officiel.

20-10-2017 — La Rochelle adopte l'autobus électrique Heuliez GX 337 — A nouveau ville pionnière.

19-10-2017 — Concept Toyota Fine-Comfort Ride à hydrogène : 1000 km d'autonomie — Tout pour le bien être.

18-10-2017 — Polestar 1 : une jolie chinoise hybride rechargeable — Un vrai coupé.

17-10-2017 — Nouvelle BMW eDrive : avec 2 roues — BMW Active Hybrid E-Bike.

16-10-2017 — TJ Cruiser : look industriel pour ce concept Toyota hybride — Quand l'outil est beau.

15-10-2017 — Le succès et les limites de la Norvège pour les voitures électriques — Economiquement pas durable.

14-10-2017 — Une nouvelle taxe pour les voitures puissantes à l'étude — Voitures neuves et d'occasion.

13-10-2017 — Interdire les essences et diesels, la mairie de Paris à court d'imagination — Ne peut-on convaincre ?

13-10-2017 — Shell achète le réseau de bornes de recharge NewMotion — Les automobilistes gagnants.

12-10-2017 — DS7 Crossback : le nouveau haut de gamme français — En phase avec le marché.

11-10-2017 — Pollution à Paris : Belphégor remercie Anne Hidalgo — Et les parisiens dans tout cela ?

11-10-2017 — La recharge des véhicules électriques selon Renault — Tout le contraire de Tesla.

10-10-2017 — SURUS : un skateboard à hydrogène pour l'armée américaine — Multi-usages.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée