Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

Le concept I.D. et la réorganisation de Volkswagen

Volkswagen I.D.Volkswagen I.D.Les chiffres montrent que globalement, Volkswagen se porte bien. Entre janvier et août, les ventes en 2016 sont restées stables par rapport à 2015. Elles furent même en hausse au mois d'août, avec 453 200 livraisons, soit 4,7 % de mieux que l'année précédente. Il restait qu'au salon de Paris, nombreux journalistes étaient dans l'expectative, mais le géant allemand a su habilement rassurer et convaincre, en présentant de nouveaux projets. Pour autant, une faiblesse du groupe est devenue évidente : Volkswagen est comme un supertanker. S'il y a quelque chose qui ne va pas, et qu'il faut changer de direction, le constructeur est hyper lent. Pour réparer les diesels qui polluent trop, identifier les malfaisants qui les ont approuvés, ou réorienter les gammes vers plus d'électromobilité, il faut des années...

Naissance d'une nouvelle marque

Audi A7 Piloted DrivingUne surprise fut que le groupe annonce la création d'une nouvelle marque. L'énorme groupe en possède déjà 12 (Audi, Bugatti, Seat, etc...), mais cette treizième marque ne vendra pas de voitures, elle vendra de la mobilité. Elle délivrera les services à la demande de demain. On pense déjà au covoiturage ou à l'autopartage, mais en voyant plus loin, il pourrait être question de robot-taxis. Il ne faut cependant guère les attendre avant 2025, mais Volkswagen voit loin. C'est d'ailleurs l'une raisons majeures de sa réussite. Le constructeur allemand travaille très en amont... Quant à la conduite autonome, un prototype Audi A7 rappellait au salon que le groupe a déjà beaucoup investi dans ce domaine. Qu'il n'ait pas encore validé ses technologies pour entrer en production ne témoigne non de son retard, mais de sa prudence. Surtout après le scandale du diesel, faire preuve de la plus grande prudence, valider, et revalider toutes les technologies, est une nécessité.

L'abandon de l'Audi R8 e-tron

Volkswagen I.D.C'est là une mauvaise nouvelle. Nous avions été fort enthousiastes devant la R8 e-tron au salon de Genève, en mars 2015. En mars 2016, on nous avait confirmé que l'auto était très proche d'être commercialisée, et puis plus rien... Jusqu'à Paris où on nous informa que le programme était arrêté. Faible potentiel de ventes, réduction des budgets, c'est très facile de trouver des raisons d'abandonner un projet. La plus importante est peut-être dans la concurrence de Tesla, puisque si la R8 e-tron aurait été la première vraie sportive électrique sur batterie, ses performances en ligne droite n'auraient pas été supérieures à une Model S P100D. Pas terrible pour l'image... Mieux vaut affronter Tesla de front avec une berline ou un SUV.


2 plateformes et 3 chaines de traction électriques

Volkswagen I.D.Bien sûr, il existe déjà l'e-up et l'e-Golf, mais ces autos ont des potentiels limités. La faute à l'emploi d'une plateforme conçue pour un moteur thermique, et adapté à la propulsion électrique. PSA et Volvo ont fait le même choix, mais l'avenir de l'électrique appartient aux autos pensées dès le départ pour l'électromobilité, et sans possibilité de conversion au moteur thermique. La première de cette nouvelle génération de voitures électriques du groupe Volkswagen sera l'Audi Q6, dont le concept avait été dévoilé l'année dernière à Francfort. Cette même plateforme sera probablement reprise peu après par une future Bentley, ainsi que par la Porsche Mission E, mais cette dernière aura un groupe propulseur totalement différent, avec une architecture distincte. Enfin, la grande nouveauté de Paris était le concept I.D. sur la base de la future petite plateforme pour voitures électriques.

MEB et le concept I.D.

Volkswagen I.D.Si ce concept est totalement nouveau d'aspect, il utilise la nouvelle petite plateforme dédiée à l'électromobilité du groupe, MEB, celle qu'on avait découverte avec le concept BUDD-e à Las Vegas. Mais ce premier concept ne faisait qu'esquisser la nouvelle plateforme, la voici sous sa forme quasi-définitive. C'est donc un empattement long (2,75 m) avec des porte-à-faux très courts pour une longueur de seulement 4,10 m. Soit 15 cm de moins qu'une Golf, mais grâce à la batterie dans le plancher, et la compacité du moteur électrique, l'habitabilité est celle d'une Passat. Les performances sont généreuses avec un moteur électrique de 125 kW (170 ch).
Volkswagen I.D.Volkswagen I.D.La vitesse de pointe est de 160 km/h, et départ arrêté, on atteint les 100 km/h en moins de 8 secondes. Quant à l'autonomie, elle pourra etteindre 600 km dans les meilleures conditions, mais Volkswagen se garde encore de préciser la capacité de la batterie. Il semblerait d'ailleurs qu'un choix sera offert, car ce concept a été validé pour la production. Il sera disponible au prix d'une Golf diesel en 2020. Dernière précision au niveau de son nom, si ID évoque la DS du pauvre chez les citroënnistes, l'abbréviation fait ici référence à Identification Document, car cette auto est intelligente, capable de reconnaitre son conducteur, avec qui elle noue une relation telle un smartphone, en mieux, puisque, dans certaines conditions, elle est capable de le conduire.

Volkswagen I.D.Tout ceci est très ambitieux, et si ce n'était pas Volkswagen qui en faisait la promesse, cela serait difficile à croire. Mais il faut le croire. Le constructeur allemand va faire une vraie voiture de cette I.D., parce qu'il le peut, et parce qu'il en a besoin pour prouver qu'il ne se laissera pas distancer dans la course à la voiture de demain. Car pour l'heure, si l'I.D. a un design réellement attractif, son plus grand défaut est qu'elle ne sera pas disponible avant... 42 mois au mieux. Beaucoup de choses peuvent encore changer. Les portes arrières coulissantes seront-elles conservées ? Une version à autonomie accrue de l'e-Golf sera lancée sous moins de 6 mois, mais elle viendra après que BMW et Renault ait mis à jour leurs électriques avec des batteries de capacité accrue. Volkswagen avait tout bon quand il avait lancé ses e-up! et e-Golf en 2013, mais... Le marché et les technologies de l'électrique évoluent vite. Il faut être réactif.




Dernières actualités de l'écologie automobile :


16-12-2017 — Quand Mercedes investit... En France — A Sophia Antipolis.

15-12-2017 — Toutes les Mini électriques : pas pour tout de suite — La technologie ne le permet pas encore.

15-12-2017 — Hydrogène et batteries : Toyota accélère — Avec Panasonic, contre Tesla.

14-12-2017 — Renault Zoé Star Wars, la force est avec elle — La discrétion aussi.

14-12-2017 — Fiat Punto : 0 étoiles, la honte de l'industrie — La gestion de M.Marchionne.

13-12-2017 — Porsche hybrides : comment la fiscalité change les goûts des clients — Plus que le constructeur l'attendait.

12-12-2017 — EDF reconnait que le solaire coûte moins cher que le nucléaire** — Mais ne change rien dans l'immédiat.

11-12-2017 — Réalité augmentée chez Mercedes : utile ou gadget ? — Ask Mercedes.

10-12-2017 — FastCharge : la recherche pour des recharges ultra-rapides à 450 kW — Pour automobilistes exigeants.

10-12-2017 — Une personne qui aime vraiment beaucoup les Toyota hybrides — Une Prius c et rien d'autre.

09-12-2017 — Un nouveau 4 cylindres turbo-essence Renault — Plus de 200 Nm de couple au litre !

08-12-2017 — La Tesla Model 3 homologuée avec une consommation de 16,8 kWh/100 km — 499 km d'autonomie.

07-12-2017 — Peugeot et Beneteau font un bateau — Sea Drive Concept.

07-12-2017 — Peugeot EU-Live : une toute petite hybride rechargeable — Plutôt un quadricycle.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée