Article du 21/02/19 sur la réduction de CO2 des camions

Ce qui est face à ce qui devrait être. En France et en Europe. Pollution et dépollution, sécurité routière, transports en commun, responsabilité des conducteurs.
Répondre
narmer
Messages : 4
Enregistré le : sam. 18 août 2018, 13:11

Article du 21/02/19 sur la réduction de CO2 des camions

Message par narmer »

Bonjour.

La solution existe et elle a été testée.
Tapez "camion caténaire" dans un moteur de recherche.

La France se prête bien à l’électrification des autoroutes. Par exemple, pour l'autoroute A7, les barrages sur le rhone ou les barrages de montagne sont proches.
Dans un col, comme le col du grand boeuf, l'électricité des véhicules freinant avec leur moteur électrique (on vire les freins à courant de foucault) dans la descente serait envoyée pour les camions en train de monter sur la voie d'en face.

Les camions ont également une grande inertie. Ils peuvent parcourir des km sur leur élan, ou en légère descente. Cela permettrait d'électrifier que de court tronçons de l'autoroute. Pour cela, il faut permettre au camion de stocker de l'énergie cinétique, c'est à dire les autoriser à prendre de la vitesse.

J'ai lu un projet de GPS permettant de prendre en compte le relief de la route pour que les camions puissent prendre de l'élan ou au contraire, perdre de la vitesse à l'approche d'une fin de côte.
Pour cela, il faut supprimer le facteur humain et mettre des autopilotes car je ne vois pas des ingénieurs au volant de poids lourds.
Les autopilote permettrai d'avoir des convois roulant cul à cul et avoir un super aérodynamisme.

Un moteur électrique, cela ne pèse rien pour un camion.
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Re: Article du 21/02/19 sur la réduction de CO2 des camions

Message par webmaster »

Ce serait terriblement complexe, et coûteux à mettre en place. Les alimentations par caténaire, les tramways à caténaire, il y en a justement à Sofia où je me trouve, cela ne marche bien que lorsque ce sont toujours les mêmes véhicules qui les emploient. Si les véhicules sont multiples, si les flux ne sont pas régulés, les problèmes sont inombrables...

Mieux vaut le biocarburant comme ils font en Finlande.
Regardez devant vous, le futur arrive.
Répondre