Les biocarburants émettent moins de gaz à effet de serre

Biocarburants, électricité et hydrogène, les carburants renouvelables et les fossiles, pétrole (essence et gazole) ou gaz naturel (GNV et GTL).
Répondre
derje_b
Messages : 28
Enregistré le : mar. 15 oct. 2002, 15:24
Localisation : Lyon
Contact :

Les biocarburants émettent moins de gaz à effet de serre

Message par derje_b »

Les biocarburants comme le Diester (30 % d'ester de colza et 70 % de gazole), émettent nettement moins de gaz à effet de serre que les carburants classiques, selon une étude menée par le cabinet PricewaterhouseCoopers rendue publique jeudi par l'Association du Club des villes Diester.

Un véhicule roulant au Diester en mélange à 30 % (comme il est utilisé en France) réduit de 23 % ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à un véhicule diesel roulant au gazole.

Selon l'étude, l'impact sur l'effet de serre de la filière essence est 2,5 fois supérieur à celui des filières éthanol (produit à partir de betterave ou de blé) et 3,5 fois supérieur à celui des filières "EMHV", ou ester méthylique d'huiles végétales, dont fait partie le Diester français.

La consommation d'une tonne de Diester permet d'économiser l'équivalent de 2,5 tonnes d'équivalent CO2, relève l'étude.

Une petite partie de la production française de Diester est utilisée en biocarburant (mélange à 30 %) : 4.000 véhicules Diesel roulent aujourd'hui au Diester. L'essentiel est incorporé (moins de 5 %) dans le gazole classique comme lubrifiant.

Le Club des villes Diester, rebaptisé "Partenaires Diester", entend faire valoir cet impact positif sur l'effet de serre pour stimuler la production française de Diester, stagnante depuis plusieurs années.

La France a démarré la production de biocarburants en 1992, pour échapper au gel des terres cultivées pour l'alimentation imposé par la Politique agricole commune.

La production française - 317.500 tonnes de Diester en 2002 - est inchangée depuis plusieurs années, car elle dépend d'un agrément de l'Etat, qui consent une baisse de fiscalité.

Leader en Europe depuis le lancement de cette filière, la France s'est fait doubler en 2002 par l'Allemagne (440.000 tonnes). Le ministère français de l'Agriculture vient de décider un relèvement de 70.000 tonnes, s'est félicitée l'association.

L'étude ne prend pas en compte le coût (plus élevé) des biocarburants ni les impacts sur l'environnement. Les biocarburants sont généralement issus de cultures intensives, grosses consommatrices d'engrais et pesticides.

Le secteur des transports est le principal émetteur de gaz à effet de serre en France et connaît la plus forte augmentation: + 22 % entre 1990 et 2010.

(AFP 06/03/2003 - 17:08 )
Source : MSN Actualités - Sciences
fred
Messages : 112
Enregistré le : ven. 20 sept. 2002, 15:29
Localisation : Lyon

Message par fred »

Je vois aussi les avantages économiques, ça donnerait du travail aux agriculteurs, ça réduirait les importations, tout le monde est d'acord en fait pour augmenter l'usage des bio-carburants.
Michael
Messages : 419
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 16:56
Localisation : Saint Raphäel

Message par Michael »

Non seulement tout le monde est d'accord pour développer les bio-carburants, mais ça fait plus de 10 ans que tout le monde est d'accord !

Je me demande si on va attendre encore longtemps, mais c'est à n'y rien comprendre. Si le grand débat national sur les énergies ne veut pas foirer complètement (c'est bien parti pour), ce serait déjà le minimum, qu'il aboutisse à la suppression des taxes pour le pétrole sur les carburants agricoles.
fred
Messages : 112
Enregistré le : ven. 20 sept. 2002, 15:29
Localisation : Lyon

Message par fred »

Pour revenir aux agriculteurs, y avait-il un stand bio-carburants au salon de l'agriculture?
AnnSo
Messages : 23
Enregistré le : jeu. 27 févr. 2003, 22:58
Localisation : Paris

Message par AnnSo »

Et pour en revenir aux émissions de gaz à effet de serre, il serait temps que les pouvoirs publics prennent de vraies décisions dans le domaine des transports. Il ne faut pas rêver, tant qu'il n'y aura rien de fait dans ce domaine, on n'attendra pas les 8% de réductions visés par l'Europe d'ici 2010. C'est le secteur où ca augmente le plus et le plus vite. H2, bio carburants, véhicules électriques et PAC, ou même développment des transports en commun et du ferroutage, mais des mesures!!
Pour info, en 2000, on en était à peu près à -3,5% par rapport á 1990, alors qu'il faut atteindre -8%.
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Message par webmaster »

La situation est effectivement dramatique, mais ce qui est le plus grave à mes yeux, est lorsque j'aborde le sujet avec un responsable politique moyen, il n'est pas ou peu informé, et ne semble pas vouloir se soucier du problème.

Et s'il y en a quelques-uns qui savent, ils n'osent pas prendre des initiatives, et reportent les échéances. Brf rien n'avance en France, et je me dis alors que le changement viendra de l'Europe.
Encore une fois !
AnnSo
Messages : 23
Enregistré le : jeu. 27 févr. 2003, 22:58
Localisation : Paris

Message par AnnSo »

Voici pour info où nous en sommes actuellement au niveau des émissions.
http://europa.eu.int/comm/environment/c ... _press.htm
Des rapports plus complets se trouvent sur le site: http://www.eea.eu.int/
En gros, l'Allemagne, la France, la Finlande, la Suède et UK sont en bonne voie... pour le moment. Il reste encore 10 ans et on ne connait pas encore l'évolution des émissions dans les dernières années.
ET ce sont souvent les émissions liées au transport qui sont le problème!
Michael
Messages : 419
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 16:56
Localisation : Saint Raphäel

Message par Michael »

Merci AnnSo pour les liens, il est parfois difficile de se retrouver sur le site de l'UE.

Il y a des normes sur la pollution des autos, mais ces normes ne couvrent que les polluants toxiques, et pas le CO2, tout le problème AMHA est là, il faut des normes sur les émissions de CO2!
Répondre