Page 1 sur 1

Prometheus fuels : quel procédé ?

Posté : jeu. 18 juin 2020, 14:23
par Remundo
Bonjour à tous,

en réaction à l'article suivant : https://www.moteurnature.com/30435-prom ... nce-de-bmw

je me pose la question de savoir quel est le procédé utilisé par la société Prometheus Fuels dont le site internet est une jolie coquille vide.

J'ai trouvé un article en Anglais, mais qui est assez hypothétique : il s'agirait d'une électrolyse du CO2 avec catalyseur qui conduirait vers de l'éthanol...

Ceci est confirmé par Cet autre article
“Digging in to some more details,” explains Rob, “we absorb CO2 and water vapor from the air into an aqueous electrolyte. We then react the CO2 in the water with a copper catalyst to directly make alcohols like ethanol, butanol, propanol, etc. Both of these things have been done by many others and the science is known. Normally at this point one would have to use a thermal process (distillation) to get the fuel out of the water, and this is expensive and makes the economics really hard to get right. We don’t have to do this step thermally though, because we have a carbon nanotube membrane that replaces it, extracting the alcohols from water in a single step at room temperature. This makes a huge difference in cost. The last step is that we up-convert the alcohols to gasoline, diesel, and jet fuel. This last step is also well known and we can actually buy this step from others.”
Cependant la société se vante de pouvoir fabriquer n'importe quel carburant, ce qui me laisse penser qu'elle passerait plutôt par un Syngas (CO+H2), et ensuite seulement, par le choix d'un catalyseur et des conditions opératoires, on pourrait orienter sur telle ou telle synthèse.

il existe en effet un procédé expérimental appelé "co électrolyse haute température de l'eau et du dioxyde de carbone", que cette thèse évoque.

Même s'il a un procédé qui fonctionne, Prometheus n'est pas sorti de l'auberge car il va consommer des quantités énormes d'électricité pour avoir un "bête" carburant au final.

D'autre part j'émets les interrogations quant au procédé de captage du CO2 dans l'atmosphère qui doit lui aussi consommer quelques ressources.

On peut laisser "la parole" à Prometheus bien sûr, mais la thermolyse de matières organiques semble plus naturelle que de passer par l'électricité si l'on veut comme produit final du carburant.

Re: Prometheus fuels : quel procédé ?

Posté : lun. 29 juin 2020, 22:09
par webmaster
Oui, ils ne disent rien, mais s'ils ont été capables de convaincre BMW d'investir dans leur technologie, c'est que ce doit être valable.
Ce qui me surprend est qu'ils seraient très proches de la commercialisation de leur carburant.
On n'aura donc pas longtemps à attendre pour savoir...