La PAC, c'est bien, mais comment faire l'hydrogène?

Biocarburants, électricité et hydrogène, les carburants renouvelables et les fossiles, pétrole (essence et gazole) ou gaz naturel (GNV et GTL).
didier
Messages : 59
Enregistré le : lun. 19 avr. 2004, 12:39

Message par didier »

Pour Elji et Manmax1:
Action Auto-Moto de Mai page 22: Le principe de la pile à combustible est connu depuis 160 ans.A ce jour, pas loin de 15 milliards de dollars ont été investis dans cette technologie qui n'a pas débouché commercialement. Pour Joseph Romm, spécialiste des problèmes énergétiques de Clinton , les automobiles équipées d'une pile à combustible ne devraient représenter au mieux que 5% du marché automobile en 2030 car le principal obstacle est la PRODUCTION D'HYDROGENE et son transport.
Après l'article du Monde du vendredi 7 Mai annonçant que la production d'hydrogène posait des problèmes de pollution autant que le pétrole, il semble qu'il commence à y avoir accord dans la presse sur ce sujet.
Dans l'Administration française, les conseillers techniques disent la même chose et c''est normal car tous les spécialistes techniques le savent. Les politiques n'ont par contre pas forcèment intérêt à divulguer ce message trop pessimiste.
C'est pourquoi, je pense que ce site ne doit pas entrer dans le jeu des politiques et des lobbies mais plutôt faire avancer les choses de façon concrête.
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Message par webmaster »

Excellente remarque manmax1.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes, on va produire cette année dans le monde 700 milliards de mètres cubes d'hydrogène, et même pas 100 véhicules à hydrogène. Alors, même si c'est bien vrai que 99% de cet hydrogène est produit de manière polluante, je crois qu'on peut déjà se permettre de produire pas mal de voitures avant qu'on dise qu'il n'y a pas d'hydrogène ou qu'on ne sait pas comment le transporter.
Au sujet du transport, il se trouve que j'ai doublé il y a 3 jours sur l'autoroute Nice-Marseille un camion qui transportait de l'hydrogène liquide. Ce n'était pas la première fois que j'en croisais un...

Mais pour revenir au sujet, existe t-il aujourd'hui dans le monde des usines de production d'hydrogène, la réponse est oui. Existe t-il des infrastructures de transports, la réponse est oui aussi. Mais existe t-il une usine qui fabrique des PAC à la chaine, la réponse est non.

C'est donc bien de se soucier dés aujourd'hui de produire de l'hydrogène, mais tant qu'on aura pas des usines capable de produire des PAC en grande série pour en faire baisser le coût... Ce que je vois moi, est que certains constructeurs automobiles disent qu'il y a un probleme avec l'hydrogène pour ne pas avoir à investir dans la PAC...

Quelqu'un a t-il déjà entendu Toyota ou Honda dire qu'il y avait un problème avec la production d'hydrogène ?
Regardez devant vous, le futur arrive.
didier
Messages : 59
Enregistré le : lun. 19 avr. 2004, 12:39

Message par didier »

Les constructeurs automobiles ne sont pas au courant des problèmes de production d'hydrogène car ils estiment que ce n'est justement pas leur problème. Ils cherchent à résoudre le problème de la PAC en espérant que les pros de l'énergie trouveront une solution. Malheureusement les pros de l'énergie n'ont rien trouvé de mieux que le vaporeformage de gaz naturel qui produit du CO2. L'Air Liquide vient de construire à Anvers la plus grande unité au monde de production d'hydrogène (100 000 m3/h). Cette unité est destinée à pourvoir les raffineries en H2 pour faire les nouvelles spécifications carburants mais est incapable de produire de lhydrogène propre.
Il faut donc trouver un procédé autre capable de produire de l'H2 sans produire de gaz carbonique.
overdose
Messages : 382
Enregistré le : dim. 08 juin 2003, 02:56

Message par overdose »

Le vaporformage produit il plus de co2 que la meme quantite de gaz brulee directement dans le moteur thermique ? peut etre que l'ensemble pac + moteur plus batterie est il plus performant en terme de rendement et recuperation d'energie.
Le remplacement des bus a gaz naturel par leur equivalent a hydrogene ne va til pas augementer les nuissances si celle ci est produite a partir de gaz naturel ? ce n'est pas la meme idiotie que: centrale thermique au mazout produit de la chaleur plus de l'electricite qui est reconvertie en chaleur par des resistances tant vaut il bruler le mazout pour se chauffer directement ? gaz naturel plus hydrogene pourquoi pas gaz naturel direct comme le Clever ?
de toute façon ça explose pareil ?
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Message par webmaster »

Les constructeurs automobiles ne seraient pas au courant des moyens de production de l'hydrogène. Elle est bonne celle-là. Toyota, Honda, BMW, GM ont chacun plusieurs centaines d'ingénieurs qui travaillent à plein temps sur la PAC et l'hydrogène, il s'agit de budgets en centaines de millions, et pour faire approuver ces budgets par les actionnaires, TOUTE la chaine de l'hydrogène a été étudiée avec la plus extreme précision.

Ils savent tout. Et je te rappelle, ou je t'apprend, qu'en Allemagne, BMW et Linde travaillent main dans la main.

Au Japon par contre, il est ressorti des études menées par les constructeurs que les fournisseurs habituels de carburants ne seraient pas assez efficaces ou rapides pour mettre sur le marché des stations d'hydrogène (les entreprises japonaises qui gagnent leur argent à l'exportation sont redoutables, mais celles qui vivent sur le marché japonais proétégé de l'énergie sont beaucoup moins concurrentielles...), et donc pour accélerer le mouvement, voici la réponse d'Honda:

Image

Image

Honda vendra des voitures à hydogène avec la station de ravitaillement et, je ne peux pas donner de détails, mais je sais qu'un certain constructeur de voiture à hydrogène a investi pas mal d'argent dans un fabricant d'électrolyseur. De plus, ce n'est pas un cas isolé...

Pour réondre à overdose, non le gaz naturel et l'hydrogène, ça n'explose pas du tout pareil :| , mais je ramène cela à une question d'argent, serais-tu pret à payer un ticket de bus plus cher si ce bus était zéro pollution ?

La société L'Air Liquide est très consciente que produire de l'hydrogène à partir du gaz naturel est plus polluant que par électrolyse, mais à qui vendrait-elle son hydrogène s'il était produit par électrolyse, et donc 2/3 fois plus cher?
Regardez devant vous, le futur arrive.
didier
Messages : 59
Enregistré le : lun. 19 avr. 2004, 12:39

Message par didier »

Je ne vais pas polémiquer. Ton site est basé sur la promotion de la PAC.
Tu me montres quelques expériences de PAC et elles sont réelles mais ne sont pour l'instant qu'une vitrine technologique qui cache les vrais problèmes. Il est évident que n'importe quel constructeur se doit de travailler sur la PAC dans une logique marketing pour vendre ses autres véhicules.
Tu lis l'article du monde du vendredi 7 mai:
"Le remplacement du pétrole par l'hydrogène suscite un débat sur ses effets environnementaux." et " La production d'hydrogène devra éviter les rejets de gaz carbonique" et tu me dis ce que tu en penses.
Je suis un peu plus optimiste sur les hybrides essence qui sont commercialisées mais je ne suis pas sur que çà soit avec bénéfice. C'est peut être là aussi de la pub car les batteries , çà doit coûter bonbon.
Bonne chance dans ta croisade.
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Message par webmaster »

Merci !

C'est vrai que le mot de croisade n'est pas trop fort.
Sans polémiquer, je voudrais dire que la plupart des détracteurs de l'hydrogène se basent sur le postulat que les voitures à hydrogène vont remplacer brutalement et massivement les voitures à essence, alors qu'l est évident que ce ne sera pas le cas. C'est pour cela que je crois (et beaucoup de gens derrière moi) que l'approche des pétroliers est mauvaise.

Quelle est l'approche des pétroliers: c'est celle d'un énome point de production unique (la raffinerie) qui alimente des centaines de stations qui font la vente au détail à des millions de clients.

Alors que la bonne approche pour l'hydrogène est selon moi, celle de la petite station de production et distribution, autonome (juste besoin d'une arrivée d'eau et d'électricité pour l'électrolyse) qui répond aux besoins d'une population (ou d'une entreprise) disposant de 20/30 voitures.

Et c'est la multiplication de ces petites stations autonomes, zéro pollution, qui prouvera les avantages de l'hydrogène, pendant que les prix du pétrole (je l'ai encore lu aujourd'hui) et du gaz naturel augmentent. Et si c'est vrai qu'il y a ensuite un travail gigantesque à accomplir, je rappelle qu'on a pas le choix.
Regardez devant vous, le futur arrive.
manmax1
Messages : 40
Enregistré le : mer. 31 mars 2004, 12:30
Localisation : genève

Message par manmax1 »

justement, que t'inspire cette hausse du pétrole? C'est plutôt bon signe. Est-ce que vous pensez (les lecteurs) qu'il n'y a bientôt plus de pétrole?
didier
Messages : 59
Enregistré le : lun. 19 avr. 2004, 12:39

Message par didier »

Tous les pronostics les plus pessimistes donnent 2050. On est encore loin de ne plus utiliser les énergies fossiles car on en découvre tous les jours. Il faut ajouter les schistes bitumineux au Canada et en Amérique du Sud encore peu exploités car trop chers (bien que çà existe: champ Sincor exploité par notre pétrolier français Total ). Ne comptez pas trop sur l'épuisement des énergies fossiles , ce srait un mauvais calcul.
Ce n'est pas une raison pour ne pas se faire une conscience écologique que les français n'ont visiblement pas. Il suffit d'acheter des petites voitures qui consomment peu. Voilà encore un beau challenge.
Michael
Messages : 419
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 16:56
Localisation : Saint Raphäel

Message par Michael »

Je tiendrai compte de la hausse du pétrole et du prix des carburants pour l'achat de ma prochaine voiture, et j'espère que les constructeurs en tiennent compte aussi pour faire des voitures plus sobres, ou des voitures qui marchent sans pétrole.
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses.
Virgile
Répondre