Stockage de l'Hydrogène

Biocarburants, électricité et hydrogène, les carburants renouvelables et les fossiles, pétrole (essence et gazole) ou gaz naturel (GNV et GTL).
Répondre
JaggFab
Messages : 54
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 12:09
Localisation : Neuchâtel / Suisse

Message par JaggFab »

korvgubben a écrit :Oh magnifique!! quelle belle nouvelle!!!! Et à l'hydrogène, ce serait trop demander??????!!!!!!!!??????
Là il faudra attendre quelques décennies encore malheureusement. La technologie "screamjet" permettra alors de faire voler des avions à hydrogène à 3'000 km/h!! Pour l'instant ce ne sont encore que quelques prototypes top secret dans les cartons de la Nasa. Mais le jour où l'économie demandera la continuité du transport aérien sans que le pétrole ne le permette, ils seront bien obligés de ressortir ces prototypes et en faire des avions de ligne...
peskart
Messages : 318
Enregistré le : ven. 21 oct. 2005, 22:00

Message par peskart »

Décidemment, ils vont presser le citron jusqu'au bout. :evil:
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Message par webmaster »

Les PAC dans les téléphones ou les ordinateurs, je n'y crois guère. Sur une voiture, c'est hyper utile puisque ça double ou triple l'autonomie par rapport à des batteries, mais sur un téléphone, le mien tient plusieurs jours, les ordinateurs tiennent 3/4 heures, il y a vraiment peu de gens qui ont besoin de plus. Il y a eu des études de marché, elles étaient pas trop encourageantes.

Pour l'avion à hydrogène, j'y crois pas trop, car l'hydrogène a une densité volumique considérablement inférieure à celle du kérosène, il faydrait des réservoirs beaucoup plus gros, comme cela existe sur les fusées, mais cela exige de remettre toute la conception de l'avion sur la table, avec un biocarburant, c'est beaucoup plus simple, surtout que les turbines ne sont pas difficiles, on peut les faire tourner avec beaucoup d'hydrocarbures.
Regardez devant vous, le futur arrive.
korvgubben
Messages : 70
Enregistré le : mer. 24 mai 2006, 17:47
Localisation : saint etienne

Message par korvgubben »

Ben les fusées avancent à l'hydrogène (pour les fusées spatiales en tout cas) couplé à de l'oxygène sinon ya pas de combustion dans l'espace. Je me demande si y en a pas un des deux qui serait solide???
JaggFab
Messages : 54
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 12:09
Localisation : Neuchâtel / Suisse

Message par JaggFab »

pour ce qui est de l'aviation, la technologie scramjet permet d'utiliser sans problème l'hydrogène.

Voir explications ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/X-43_Scramjet et là http://fr.wikipedia.org/wiki/Scramjet .

La statoréacteur utilise l'oxygène de l'air comme comburant, et de l'hydrogène comme carburant. Ce qui fait qu'il ne rejette que de la vapeur d'eau.

Par contre, la technologie scramjet ne peut être utilisée qu'à partir d'une certaine vitesse (Mach 2 je crois)... il faudra donc toujours des moteurs "classiques" pour les décollages et aterrissages.
Mais une fois en vol, un scramjet pourrait théoriquement pousser un avion de ligne à des vitesses folles, et on pourrait se taper un Zurich - Los Angeles ou un Paris - Singapour en moins de 3 heures...
JaggFab
Messages : 54
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 12:09
Localisation : Neuchâtel / Suisse

Message par JaggFab »

Correction: la vitesse mini de fonctionnement est Mach 6:
Dans un réacteur classique, l'air entrant est comprimé par un compresseur et mélangé avec le carburant, puis détendu dans une turbine et expulsé du réacteur à une vitesse supérieure à celle de son entrée. Or, pour des raisons mécaniques, les turbines ne peuvent dépasser une certaine vitesse de rotation.

Le statoréacteur fonctionne sur le même principe mais sans pièce mobile, en fait c'est la forme de la prise d'air qui remplace la turbine :
  • le flux d'air entrant à la vitesse supersonique est compressé et passe dans le moteur ;
  • de l'hydrogène est injecté dans le flux d'O2 et s'enflamme ;
  • l'expansion rapide de l'air chaud engendre la poussée.
Le problème principal vient de ce qu'un statoréacteur ne fonctionne que lorsque l'engin a déjà acquis une vitesse hypersonique d'environ (Mach 6).
peskart
Messages : 318
Enregistré le : ven. 21 oct. 2005, 22:00

Message par peskart »

En gros encore un truc hybride. Faudra pédaler grave jusqu'à Mach 6 puis après on aura du mal à s'arrêter. Ou alors on sera arrivés avant... :?
JaggFab
Messages : 54
Enregistré le : jeu. 20 juil. 2006, 12:09
Localisation : Neuchâtel / Suisse

Message par JaggFab »

Clair que c'est pas la solution miracle, mais la solution miracle a peu de chance d'exister. Ou du moins d'être à la portée de l'humanité pour le moment!

Mais je suis sûr que le scramjet, associé à une technologie comme le MHD (voir explications ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Acc%C3%A9l%C3%A9rateur_MHD ), qui peut aussi utiliser de l'hydrogène comme propulsant ionisé, permettrais de réaliser des avions 100% écolos capables d'atteindre des vitesses folles!!

Un avion actuel a besoin d'un réservoir conséquent tout simplement parce qu'il doit être capable de se maintenir en vol pendant parfois des dizaines d'heures. Avec un avion capable de parcourir 10'000 km en moins de 2 heures, les capacités à emporter sont bien moindres.
Le rendement d'un scramjet est bien supérieur à celui d'une turbine au kérosène.
korvgubben
Messages : 70
Enregistré le : mer. 24 mai 2006, 17:47
Localisation : saint etienne

Message par korvgubben »

Toures ces technologies sont sûrement des réponses envisageable à la fin du pétrole mais ce sont des projets qui n'aboutiront pas avec des applications concrête pour les particuliers (ni spatiales ni militaires) avant un demi voir un sciècle, si jamais elles aboutissent!
Mais il est un fait indéniable : de tout temps les guerres ont été des catalyseurs d'avancées technologiques, médicales, sociales ou culturelles énormes, mais à un prix catastrophiques. Il faudrait un bonne petite troisième guerre mondiale pour... nan j déconne!! :twisted:
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Message par webmaster »

Ca, c'est un super truc l'effet Scramjet, mais ça n'a marché qu'avec un petit engin sans pilote, il est pas encore établi que ça puisse aller aussi à l'échelle d'un avion pouvant transporter plusieurs centaines de passagers, faudrait un réacteur assez énorme, c'est encore tres tres expérimental. On aura tous des voitures à PAC quand il y aura des avions de ligne avec cette technologie, mais c'est enthousiasmant.

Cela prouve qu'il n'y pas de fatalité, on peut se sortir du réchauffement climatique, il y a des solutions à tout, mais bon, il faut les mettre en oeuvre...
Regardez devant vous, le futur arrive.
Répondre