les surprises d'un voyage en Tesla

Voitures et véhicules zéro émission et pollution : traction électrique sur batteries ou pile à combustible (PAC) alimentée par de l'hydrogène.
Répondre
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

les surprises d'un voyage en Tesla

Message par webmaster »

C'est en anglais :

http://blog.caranddriver.com/alexander- ... road-trip/

Très instructif.
Regardez devant vous, le futur arrive.
robvdc
Messages : 64
Enregistré le : mer. 30 mai 2012, 10:19
Localisation : Belgique (Liège)

Re: les surprises d'un voyage en Tesla

Message par robvdc »

Bjr; Ai lu :-) (traduction automatique Google). Ce que j'ai compris, c'est que le système de navigation ne donne pas toujours des appréciations correctes du temps de charge entre 2 superchargers; que le système de refroidissement batterie et la clim consomment une quantité d'énergie substantielle qui n'est pas prise en compte dans le calcul.
Une observation pas directement liée à cet article, que les propriétaires de véhicules électriques effectueraient d'avantages de kilomètres inutiles avec le prétexte que leur énergie est bon-marché et ne "pollue pas", en encombrant égoïstement des routes où d'autres conducteurs s'y trouvent pour leur activité professionnelle ou leurs déplacement privés. Je fais cela avec mon VAE, mais il ne participe pas aux embouteillages ;-)
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Re: les surprises d'un voyage en Tesla

Message par webmaster »

Oui, très mauvais GPS. Le voyage en devient désagréable.
Tiens, je connais cela...
Regardez devant vous, le futur arrive.
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Re: les surprises d'un voyage en Tesla

Message par webmaster »

Intéressante vidéo d'un norvégien qui a fait 210.000 km avec sa Model S.

https://www.youtube.com/watch?v=anlYz3Mwamc

Il a eu de très sérieux problèmes, dont des soucis d'étanchéité qui prouvent la jeunesse du constructeur, mais la plupart ne concerneront pas les nouveaux clients. Les voitures ont été modifiées et améliorées.
Regardez devant vous, le futur arrive.
CHL17
Messages : 13
Enregistré le : mer. 02 oct. 2013, 19:06

Re: les surprises d'un voyage en Tesla

Message par CHL17 »

Plus la consommation intrinsèque d'une voiture est faible, plus l'augmentation de consommation due aux conditions climatiques défavorables ou à la topographie (déclivité positive) seront notables sur cette consommation et donc sur l'autonomie. Il en est de même avec les consommations auxiliaires telles que clim ou chauffage.
Prenons l'exemple de cette Tesla qui consomme dans la réalité en moyenne 200Wh/km soit l'équivalent énergétique de 2l/100km et d'un véhicule thermique de poids et de puissance comparable consommant environ 8l/100 (ce qui est très courant). Imaginons que cette thermique rencontre durant son voyage des mauvaises conditions météo (pluie et vent défavorable) conduisant à une sur-consommation d'1 litre au 100. Cela correspondrait à une baisse d'autonomie de notre thermique de 12,5% ce qui reste marginal et bien souvent invisible pour le conducteur vu l'autonomie très large dont disposent en général ces véhicules diesel ou essence. Revenons à notre Tesla à qui nous faisons subir les mêmes conditions climatiques sur son voyage: Sa consommation passera donc environ à 300Wh/km (l'équivalent d'1l/100 de plus) ce qui représente cette fois une augmentation de 33% engendrant une baisse d'autonomie dans la même proportion ! Soit 266km au lieu des 400km d'autonomie nominale. L'impact ne passe évidemment pas inaperçu de "perdre" 1/3 de son autonomie ! Tout ça pour dire que lorsqu'on voyage en VE avec les batteries d'aujourd'hui, fussent elles les plus grosses du marché (85 ou 90Kwh), il faut se souvenir qu'on embarque à bord au maximum que l'équivalent énergétique de 8 ou 9 litres de carburant. Il faudra, au delà de la distance à parcourir, tenir compte soigneusement des paramètres extérieurs tels que la température, la météo et le profil topographique de l'itinéraire et adapter sa vitesse en conséquence. Faute de quoi, on peut avoir de mauvaises surprises. L'application de navigation de la Tesla ne tient compte que de la topographie et de la vitesse autorisée sur le parcours défini mais ne peut pas deviner si on va chauffer ou climatiser à un niveau donné l'habitacle. De même qu'il ignore (pour l'instant) les conditions climatiques.
Cette page du WIKITESLA apporte aussi des éléments intéressants: http://www.wikitesla.org/wiki/Autonomie
webmaster
Site Admin
Messages : 2507
Enregistré le : jeu. 19 sept. 2002, 22:51
Localisation : Europe du Sud

Re: les surprises d'un voyage en Tesla

Message par webmaster »

A propos de la fiabilité des Tesla, on lira avec intérêt les statistiques de pannes des premiers propriétaires :

http://www.pluginamerica.org/surveys/ba ... charts.php
Regardez devant vous, le futur arrive.
Répondre