Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Fioravanti, architecte du futur

Ven 14/03/2008   —   Avec son concept Hidra, le styliste Fioravanti a réfléchi à ce que pourrait être la berline à hydrogène de demain.
Si Leonardo Fioravanti n'est pas aussi connu que d'autres grands stylistes italiens, ce n'est pas par manque de talent, mais plutôt du fait qu'il se soit mis à son compte tard dans sa vie. En 1987. C'était après avoir travaillé 24 ans chez Pininfarina, puis Ferrari, et avoir été le directeur du centre de style d'Alfa Romeo. Ce n'est donc plus un jeune homme, et après avoir travaillé pour Lexus, il a présenté au salon de Genève ce concept Hidra d'une berline à l'architecture mécanique repensée, pour s'accomoder une pile à combustible (PAC), de batteries et de moteurs électriques. Est-ce un break ?

Non, Fioravanti appelle sa voiture un M.P.C. (pour Multi Purpose Coupe ou coupé multi-usages). Les proportions sont élégantes, mais c'est devant la voiture en vrai qu'on réalise la surprise que les photos ne savent pas traduire : elle est très basse. On croirait d'après les photos une très grande voiture, mais non, elle ne fait que 4,67 m de long, et 1,88 m de large. Soit les dimensions d'une familiale européenne très classique. Mais ce qui change tout, est la faible hauteur, seulement 1,29 m ! Si vous en avez assez de toutes ces voitures hautes pour rien, la Fioravanti Hidra vous plaira. Après les Mercedes CLS et VW Passat CC, voici une nouvelle carrosserie surbaissée, et on adore.

Pour réduire la surface frontale et améliorer l'aérodynamisme, diminuer la hauteur est un moyen sûr, que Fioravanti magnifie avec un toit en H (la barre centrale de ce H est le montant supérieur du parebrise, elle est légèrement surélevée, voir la photo du haut) pour optimiser le frottement de l'air. Ce montant sert aussi pour un système inédit de nettoyage des surfaces vitrées, et comme il n'y a pas de petites économies, Fioravanti a imaginé un système de récupération de l'eau rejetée par la PAC pour alimenter le lave-glaces. Avec les bonbonnes d'hydrogène idéalement positionnées d'un point de vue sécurité, l'Hidra est très spacieuse pour 4 personnes, et elle a aussi une suspension originale, puisqu'identique aux 4 roues. Les constructeurs en manque d'imagination peuvent aller voir M. Fioravanti, il en a toujours autant.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; voiture_pile-a-combustible ; automobile-design