Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Arteon : Volkswagen revient au 6 cylindres

Jeu 02/03/2017   —   En configuration étroite.
Volkswagen ArteonLa Volkswagen Passat n'est plus disponible qu'avec des motorisations 4 cylindres, mais il y a quelques années, il y avait des 6, et même des 8 cylindres au menu. Nous avions cru ces moteurs emportés par la vague du downsizing, mais on se trompait. Le 4 cylindres turbo de la Passat fait 280 ch, et il donne même 310 ch sous le capot plus affûté de la Golf R, mais pour sa prochaine Arteon, le futur haut de gamme de Volkswagen (au dessus de la Passat), le constructeur va revenir au 6 cylindres. Il s'agirait d'un nouveau moteur, un 6 cylindres en V, avec un angle du V particulièrement resserré : un nouveau VR6. Lancé il y a un quart de siècle, le premier VR6 avait fait sensation dans la Golf. Il mettait d'emblée l'auto au-delà de toutes ses concurrentes, par ses prestations, mais aussi par son prix.

Quand la nouvelle Arteon sera à plus de 50 000 € avec les options, elle est dans la zone de prix où le client se contente difficilement d'un 4 cylindres. On veut le raffinement d'un 6 cylindres, et Volkswagen va le lui offrir. Enfin, pas gratuitement. Ce nouveau VR6 serait lancé d'emblée dans une version turbo de plus de 350 ch (tant qu'à faire...), et parce que l'Arteon repose sur l'architecture MQB du groupe allemand, son arrivée signifie que Vokswagen pourra, s'il le veut, lancer bientôt beaucoup d'autres modèles V6... Indirectement, VW fait ainsi un pied de nez à DS, dont la nouvelle DS 7 ne proposera que des 3 et 4 cylindres. Mais c'est connu que pour ce qui est de l'artillerie lourde, personne ne fera jamais plus fort que l'Allemagne.

ADDENDUM : la VW Arteon a été présenté à Genève avec des motorisations 4 cylindres uniquement, mais la nouvelle motorisation VR6 n'est pas abandonnée. On la découvrira dans quelques mois.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; essence-diesel