Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

30 autobus à hydrogène pour Cologne, 10 pour Wuppertal

Lun 05/03/2018   —   Mieux que des batteries.
Autobus à hydrogène VanHoolBatteries ou pile à combustible avec réservoir d'hydrogène, le débat n'est pas tranché. Pour les petites voitures, on peut certes concéder qu'une batterie est la plus avantageuse, mais plus le vévhicule est lourd, plus la solution batterie perd de sa pertinence. Sur les autobus électriques en circulation à Paris, il y a plus d'une tonne de batteries, et s'il faut en recharger un grand nombre en même temps, la recharge devient vite un gros problème...

Alors que la question ne se pose sur cet autobus VanHool, dont la consommation d'hydrogène n'est guère que de 8 kg/100 km. Avec des réservoirs pouvant contenir 38,5 kg d'hydrogène, il n'y a plus aucun souci d'autonomie. La ville de Cologne a commandé 30 de ces véhicules, et Wuppertal en aura 10. Ce sont des autobus configurés pour l'usage urbain, avec une capacité de 29 passagers assis, 46 debout, et 2 dans des fauteuils roulants.
Autobus à hydrogène VanHoolLe dépot de Cologne devra se doter d'une infrastructure de distribution d'hydrogène capable de fournir environ une tonne de gaz chaque nuit, et on pensera que si les véhicules avaient été des électriques sur batterie, il aurait fallu une infrastructure capable de délivrer plus d'un mégawatt-heure et demi d'électricité, là aussi chaque nuit. Que personne ne pense alors que l'électrique soit plus simple, ou moins chère...


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; vehicule_pile-a-combustible ; transports-en-commun







Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-03-2019 — La Tesla Model Y à partir de 56 000 € — Toujours sans concurrence, mais...

23-03-2019 — Porsche Cayenne Coupé : les clients vont-ils hésiter ? — Face à la Taycan.

22-03-2019 — MAN e-TGE, cher fourgon électrique — Intérêt limité.

22-03-2019 — Recharge bidirectionnelle des électriques : quand la France bloque le progrès — Renault va à l'étranger.

21-03-2019 — Lave-glace : une amélioration de Skoda — Pratique.

21-03-2019 — Des moteurs Suzuki sous des capots Toyota — Et des Suzuki made by Toyota.

20-03-2019 — Comment Fisker entend battre Tesla et Polestar — Avec un SUV à 40 000 $.

19-03-2019 — Le Ford S-Max EcoBlue diesel plait à la police allemande — Satisfaire les besoins avant tout.

18-03-2019 — DeVinci DB718, le roadster électrique français — Fabriqué dans le Tarn.

17-03-2019 — Volvo va baisser la qualité de ses voitures — Et les prix aussi ?

16-03-2019 — Tesla Model Y crossover sans surprise — Mais pas sans intérêt.

15-03-2019 — Aramco invente une technologie qui stocke le CO2 dans l'auto — Au lieu de le rejeter à l'échappement.

14-03-2019 — Avec l'hydrogène, Toyota vise la lune — Toujours plus loin !

14-03-2019 — NewMotion, réseau de 100 000 bornes de recharge en Europe — Le leader qui s'affirme.