Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Autobus électriques : l'énorme challenge

Lun 12/08/2019   —   L'exemple de Mannheim avec Mercedes.
Autobus électrique Mercedes eCitaro à la station de recharge de MannheimIls font rêver de nombreux urbanistes. Ce sont les autobus électriques. Mercedes en a désormais un à son catalogue, l'e-Citaro, et la ville de Mannheim vient d'en recevoir quelques exemplaires, dans un projet encore largement expérimental. C'est ainsi que pour la recharge, les gestionnaires du projet ont retenu 3 méthodes différentes. La première et la moins coûteuse est évidemment le câble. Avec une borne au standard européen qui délivre un courant de 150 kW. Cette solution n'est cependant pas l'idéale pour un dépôt où, contrairement à ce qu'on pourrait croire, la place est comptée.
Autobus électrique Mercedes eCitaro à la station de recharge de MannheimLes techniciens ont alors imaginé une recharge par pantographe, sur le toit, ce qui présente le double avantage de ne pas prendre de place au sol, et de faciliter les manoeuvres, puisque tout est automatique, les chauffeurs n'ont qu'à se garer sur un emplacement bien délimité, comme ils en ont l'habitude. C'est ensuite un courant de 300 kW qui recharge l'autobus. Un autre système, utilise 2 rails métalliques (conducteurs), on le désigne parfois comme étant un pantographe inversé, et lui aussi délivre un courant de 300 kW. La puissance totale de la station est de 1,2 MWh, elle ne peut pourtant recharger plus de 6 autobus (4 à 150 kW, et 2 à 300 kW).
Autobus électrique Mercedes eCitaro à la station de recharge de MannheimLes franciliens qui rêvent de ne plus voir que des autobus électriques à Paris, réfléchiront alors sur les infrastructures nécessaires. La RATP possède plusieurs milliers d'autobus, il faudrait une somme à 9 chiffres rien que pour les stations de recharge d'une flotte pareille... Quant à la consommation électrique requise, elle ne serait pas simple à gérer pendant les plus froides nuits d'hiver.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mercedes ; transports-en-commun ; borne-recharge-electrique