Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Peugeot améliore son 1600 HDI

Sam 24/11/2012   —   Moins de consommation sur toute la gamme.
Peugeot 508Les ingénieurs Peugeot ont travaillé sur un sujet intéressant, puisqu'il ne concerne pas un modèle particulier, mais presque toute la gamme du constructeur. Il s'agissait en effet d'améliorer le moteur 1600 HDI, un moteur qu'on retrouve dans presque toutes les Peugeot, de la 208 au 5008. Les motoristes ont effectué les modifications suivantes. Ils ont d'abord changé la pompe à huile par une à débit variable, pour ajuster l’effort prélevé sur le moteur au strict nécessaire, ils ont redessiné la poulie de courroie d’alternateur pour en diminuer la tension, ils ont mis en place un nouveau joint d'étanchéité de vilebrequin pour diminer l'effort de serrage et donc de frottemets, ils ont choisi une pompe à vide avec moins de frottements pour éviter les pertes énergétiques, et aussi de nouvelles huiles moteur et boite de vitesse à faible viscosité, pour réduire les pertes mécaniques par frottements...

Ce sont de toutes petites optimisations, mais une fois additionnées, le gain en consommation est bien réel. La 208 1.6 e-HDi 92ch, boîte manuelle à 5 rapports, ne consomme ainsi plus que 3,5 l/100 km avec des rejets de CO2 de 90g/km. La 308 1.6 e-HDi 112ch, boîte manuelle à 6 rapports, a une moyenne de 3,8 l/100 km avec des rejets de 100 g/km. Et la grande 508 1.6 HDi 115 ch est à 4,4 l/100 km avec la boite à 5 vitesses (114 g/km de CO2). Plus fort, la 508 e-HDi boite pilotée à 6 rapports est à 4,0 l/100 km, avec des rejets de CO2 de 104 g/km.

Ce dernier chiffre retient notre attention, car nous nous en souvenons comme celui des émissions de la Prius 2 de 2003. Elle était extraordinaire à son époque, mais en moins de 10 ans, Peugeot aura réussi à faire une grande berline qui soit aussi efficiente. On dit bravo, mais on se lamentera hélas, devant la lenteur désespérante de la transmission Peugeot par rapport à la douceur incomparable du système hybride de Toyota.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Peugeot ; faible-consommation