Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Une idée pour Paris : l'autobus amphibie

Lun 05/09/2016   —   Prévoir plutôt qu'interdire.
Autobus amphibieAutobus amphibieLa mairie de Paris a présenté récemment un grand projet pour changer la capitale. La piétonnisation des voies sur berge de la rive droite. Il y a d'ailleurs déjà eu une enquête publique, mais celle-ci a rendu un avis défavorable. La mairie n'entend cependant pas en tenir compte, ce qui est maladroit, la ville faisant même de la communication pour dénigrer en 10 raisons ceux qui seraient contre son projet. Ce qui est cette fois très osé. Surtout que la ville de Paris a clairement mal agi, parce que si elle veut supprimer une voie de communication, la logique voudrait qu'elle commence par en installer une de remplacement. On voit ainsi qu'il y a une artère sous utilisée dans la capitale, et c'est le fleuve.
Autobus amphibieEntre l'ile de Hong Kong et la presqu'ile de Kowloon, il y a des ferries dont la fréquence et la fréquentation ne sont en rien inférieures au métro parisien. Et plus original, à Budapest sur le Danube, sur les canaux d'Amsterdam ou depuis peu à Hambourg avec des Swimbus sur base MAN (illustrations), il y a des autobus amphibies. Bien sûr, des autos ou des navettes fluviales ne exactement remplacer le traffic automobile, mais s'ils peuvent aider à désengorger la capitale, il faut étudier ces moyens de transport. Vidéo ci-dessous d'un autobus amphibie de Budapest.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; transports-en-commun ; politique-transport_France