Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Faut-il se réjouir de la Mini hybride rechargeable ?

Mer 19/10/2016   —   Elle n'aura plus rien de Mini.
Prototype Mini hybride rechargeablePrototype Mini hybride rechargeableDe toutes les voitures du marché, la Mini est l'une des plus sympathiques à conduire. Nous l'avions adoré lors de notre essai. Mais il y a toute une gamme Mini, dont la plus grosse est la Countryman. Par rapport à la Mini de base, elle fait 200 kg de plus et coûte 5000 € plus cher. Cette Countryman sera très prochainement renouvelée, et grande nouvelle : elle sera disponible avec une motorisation hybride rechargeable. Il faudrait à priori s'en réjouir, mais c'est plus difficile s'y on réfléchit. Ce futur modèle reprendra en effet largement le groupe propulseur de la BMW 225 XE, on peut donc facilement en deviner ses principales caractéristiques. Notamment une augmentation de la masse de quelques 300 kg, et un tarif majoré de probablement 10 000 €. Pas par rapport à la Mini de base, mais par rapport à la Countryman de base. C'est là que cela ne va plus.

Même pour le plus fan des fans de Mini, une auto de 1500 kg qui coûtera plus de 32 000 €... Ce n'est plus une Mini. Ce sera aussi nécessairement beaucoup moins sympathique à conduire, malgré tout le talent des ingénieurs chassis du groupe BMW, et quant à la question écologique... Si la Mini plug-in ne consommera pas une goutte d'essence sur la petite distance pendant laquelle elle s'alimentera à sa batterie, sa masse accrue lui fera consommer bien plus qu'une Mini standard par ailleurs.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Mini ; voiture-hybride-rechargeable