Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Mini Cooper D - Essai détaillé

Mini Cooper D
Ses points forts

Voiture tonique !
Performances sportives
Comportement routier amusant et efficace
Présentation soignée
Rapport performances/consommation
Grandes possibilités de personnalisation
Ses points faibles

Coffre toujours modeste
Ecran du GPS non tactile
Jauge à essence peu précise
Pas de verrouillage de la marche arrière
Bruit du moteur


Historique et présentation

Mini Cooper DEssai réalisé du 13 au 15 octobre 2014.
709 km parcourus.

Cette nouvelle génération de la Mini inaugure une mécanique inédite : un 3 cylindres diesel. Il est issu de la nouvelle famille de moteurs BMW, avec une cylindrée unitaire de 500 cm3. Ce 3 cylindres est donc un 1500, tandis que le 4 cylindres est un 2 litres, etc... Ces moteurs existent en essence et diesel, pour faire du moteur de cette Mini un cousin de celui de la BMW i8. Avec des valeurs d'émission de CO2 sous les 100 g/km, il nous a paru important de tester cette mécanique promise à un grand avenir dans tout le groupe BMW.

Mini Cooper DL'auto qui l'accueille est nouvelle elle aussi. C'est la troisième génération de la Mini depuis que la marque anglaise appartient à BMW, mais c'est de l'évolution sans révolution. La Mini reste immédiatement identifiable comme telle. Ses dimensions ont un peu forci, mais elle est loin d'être la seule dans ce cas, et avec une longueur 25 cm plus courte qu'une Clio, elle reste de petite taille par rapport au marché. Il faut aussi voir le progrès, celui qui ne se voit pas avec des zones de déformation progressive, et celui qui se voit avec une habitabilité en hausse. On n'a jamais été aussi confortablement installé dans une Mini. A l'avant comme à l'arrière.

La technologie

Mini Cooper DDepuis la reprise par BMW, la Mini aura reçu un moteur essence partagé avec PSA, et aussi un temps un petit diesel fourni par Toyota, mais dans cette cuvée 2014, tout est BMW. 100 % Deutsch Technologie. Nous avons affaire à un moteur longue course, 90 mm pour un diamètre de piston de 84 mm, injection directe dernière génération, et turbocompresseur à géométrie variable. 116 ch à 4000 tr/mn et 270 Nm de couple à 1750 tr/mn. Le Stop & Start est de série, et la boite, manuelle ou automatique, est à 6 rapports. Ces transmissions aussi, sont nouvelles. La mécanique de notre voiture d'essai se distinguait par des maniements du levier très courts, et la commande était confortable. Le constructeur précisant à ce sujet qu'il a employé des garnitures de friction en carbone des bagues synchrones. Tout le monde ne comprendra pas ce que cela veut signifie, mais n'importe quel conducteur pourra attester de l'agrément de la commande.

Mini Cooper D L'autre grande nouveauté est la plateforme, baptisée UKL, et qu'on retrouvera sur de nombreuses futures BMW traction avant à moteur transversal. Certains puristes voudront crier au massacre, mais que personne ne parle avant d'avoir expérimenté. Notre Mini Cooper d'essai possédait aussi un réglage offrant 3 modes de fonctionnement, le standard MID, le mode SPORT et le mode GREEN. La commande modifie les lois de l'accélérateur et de la direction, ainsi que la consommation énergétique des auxiliaires (climatisation et chauffage des rétros extérieurs). L'intention est louable, même si sur une auto non hybride à boite mécanique, les variables sont limitées.

Intérieur et équipement

Mini Cooper DMini Cooper DLa Mini est une petite premium, on a en a le sentiment dès qu'on s'installe à bord. Tout est chic, et bien assemblé avec de belles matières. Original aussi, avec le cerclage lumineux du grand compteur central. Avec des DELs, il est multicolore. Quand le moteur se coupe par le Stop & Start, il clignote en vert. Quand on monte le volume de la radio, il s'allume proportionnellement en orange. C'est gadget, mais c'est amusant. Déception ensuite de voir que l'écran du GPS n'est pas tactile. Pour une auto destinée aux jeunes cadres dynamiques qui ont tous un smartphone dans la poche, on peut parler de faute. A corriger d'urgence, parce qu'indiquer sa destination lettre par lettre en tournant une molette, cela va beaucoup moins vite qu'à la saisir sur un clavier à l'écran.

Mini Cooper DUne bonne chose par contre, le compteur de vitesse est enfin à la bonne place : devant les yeux du conducteur. Le compte-tours est à gauche, dans le même style, mais curieusement, la jauge à essence à droite est toute différente, avec un affichage de traits oranges peu précis. Un bon vieux compteur à aiguille, en plus de faire la symétrie, aurait été préférable. Sinon, bon point pour l'affichage du rapport engagé. Le coffre enfin est le plus grand qu'on ait jamais vu sur une Mini standard, il cube 211 litres. Evidemment, cela parait peu, mais c'est presqu'un tiers de plus que l'ancien modèle. Une Volkswagen up! fait mieux, avec aussi plus de garde au toit à l'arrière, mais elle fait utilitaire par rapport à la Mini, qui est pourtant bien conçue, avec les dossiers de sièges arrières qui se replient parfaitement à plat. On applaudira aussi les très grandes possibilités de personnalisation.

Performances et tenue de route

Mini Cooper DNous nous posions beaucoup de questions avant de prendre le volant. Un 3 cylindres diesel ? Quid du bruit ? Des vibrations ? C'était ce second point qui nous inquiétait le plus. Un 3 cylindres est par nature moins raffiné qu'un 4 cylindres qui ne l'est déjà pas tellement, alors en plus un diesel ! Mais nos craintes étaient infondées. Grâce à un pendule à force centrifuge intégré dans le volant moteur bimasse, l'ambiance cosy de l'intérieur n'est jamais troublée, rien ne remonte par le levier de vitesse. La question du bruit est hélas plus problématique. L'aspect positif est qu'à haut régime, il n'est pas trop identifiable comme celui d'un diesel. Mais il n'est pas agréable pour autant. Il est heureusement discret en usage quotidien, on oublie même facilement qu'on conduit un diesel.

Mini Cooper DEt on vient au meilleur, avec un tonus tout à fait digne du badge Cooper. Mini annonce un 0 à 100 km/h en 9,2 secondes, et cela correspond à nos sensations. C'est convaincant. Notre essai nous a placé un moment à côté d'une Renault Zoé, à un feu rouge, son conducteur n'ira plus raconter que la Zoé est une voiture nerveuse. Mais le gros point fort de la Mini est ailleurs, il est dans son comportement. Extra ! Les débattements de suspensions sont très courts, alors nécessairement, on ressent plus les petites irrégularités de la chaussée que sur une grande berline, mais en même temps cela donne la sensation que la voiture ne fait qu'un seul bloc.

Mini Cooper DTout est monté rigide, et c'est hyper efficace. La voiture passe vite en courbe, et il n'y a aucune vilaine remontée de couple dans la volant. La Mini enroule virage sur virage en procurant un plaisir rare, et... Qui fait réfléchir. De même que chez Nissan, un Qashqai est plus amusant à conduire qu'une Leaf, la Mini est plus fun à conduire qu'une BMW i3. On dira de l'i3 qu'elle est plus sophistiquée, et plus confortable, qu'elle a plus de maturité, mais par son comportement ludique, la Mini donne à son conducteur la sensation de rajeunir ! Il y a peu de voitures qui savent faire cela.

Consommation, efficacité énergétique

Mini Cooper DLes chiffres officiels sont très excitants. 4,3 l/100 km en parcours urbain, et 3,1 l/100 km en extra-urbain. Nous ne les avons pas retrouvés, mais nos chiffres sont pourtant très bons. A l'ordinateur de bord, sur des petites distances, nous avons relevé un 4,3 l/100 km sur un petit parcours tranquille, et 7,2 l/100 km en conduite enjouée. A la pompe ensuite, en mesurant, nous avons consommé 5,16 l/100 km la première moitié de notre essai. Nous découvrions l'auto, nous avons exploré les possibilités de l'auto, et écrivons-le franchement, npous nous sommes amusé. La seconde moitié de notre essai fut plus sage, avec 150 km d'autoroute à 130 km/h, mais notre moyenne tomba à 4,74 l/100 km. Notre moyenne totale fut donc sous les 5 litres, à exactement 4,91 l/100 km.
Mini Cooper DMini Cooper DLe Stop & Start est rapide et efficace, mais la Cooper D use plus en ville que sur l'autoroute. On aimerait alors un réservoir un peu plus grand que 44 litres, pour atteindre les 1000 km d'autonomie qu'on attend d'un bon diesel. Nous avons enfin brièvement essayé le mode GREEN de l'auto. La différence avec le mode normal est faible en ressenti, mais bien réelle d'après l'auto. Les ingénieurs ont en effet trouvé une bonne idée pour la mettre en valeur : l'ordinateur de bord indique le kilométrage supplémentaire qu'il a été possible de parcourir avec ce mode, grâce au carburant non consommé. Après un trajet de 150 km d'autoroute en GREEN, il indiquait 11,4 km.

Conclusion

Mini Cooper DLa Mini Cooper D est amusante à conduire, elle est aussi performante et sobre, nous nous y attendions. La grande surprise de notre essai fut que la Mini n'a plus rien d'une citadine. Elle n'est plus du tout limitée à la ville. La Mini est plus large, les voies aussi, et l'auto est très stable sur l'autoroute. La vitesse de pointe est annoncée à 205 km/h, nous nous imaginons très bien à cette vitesse dans cette Mini sur une autoroute allemande. Que de chemin parcouru par rapport aux anciennes Mini, et... Quelle différence par rapport à une voiture électrique ! On pensait naguère à une Mini comme à une stricte citadine, mais ce sont les électriques, avec leur autonomie limitée, qui ont cette place aujourd'hui. La Mini est désormais polyvalente, et elle offre un rapport amusement/consommation que toutes les électriques peuvent lui envier.


Laurent J. Masson



Rechercher sur ce site :



Dernières actualités de l'écologie automobile :


14-06-2024 — Alpine A290 : le plus grand pari de Renault — Beaucoup de promesses.

13-06-2024 — Electriques chinoises : l'Europe se montre technocratique et peureuse — Il faut changer d'Europe !

12-06-2024 — Toyota Hilux à hydrogène, c'est l'heure des tests — Un bon départ.

12-06-2024 — Hyundai Inster, la petite coréenne électrique aura de l'autonomie — Ce ne sera pas qu'une citadine.

11-06-2024 — La Turquie ajoute une taxe de 40 % aux voitures chinoises — Ne pas laisser faire.

10-06-2024 — Nouvelle Fiat 500 essence, le sauvetage interdit après l'erreur tactique — Exemple à ne pas suivre.

09-06-2024 — Citroën va se limiter aux segments les plus importants — Mais sans brider sa capacité à innover ?

08-06-2024 — Xiaomi embauche : 66 heures par semaine pour 1382 € par mois — C'est bien payé !

07-06-2024 — Le Ford Explorer est en production régulière à Cologne — Il était temps.

07-06-2024 — Honda a mis en production son CR-V à hydrogène — Made in U.S.A.



Nos derniers essais :


Essai détaillé Toyota bZ4X AWD
Essai détaillé Toyota bZ4X AWD
— Le futur de la Prius est prometteur !

Toyota ; voiture-electrique
Prise en mains Suzuki Swift
Prise en mains Suzuki Swift
— L'indispensable citadine essence abordable.

Suzuki ; faible-consommation
Essai détaillé MG4 XPower 435 ch
Essai détaillé MG4 XPower 435 ch
— La meilleure sportive du quotidien.

MG ; voiture-electrique
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
— Elle est trop belle, on la marie au premier regard.

Jeep ; voiture-electrique
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
— Un mild hybride qui est presqu'un full.

Citroen ; voiture-hybride
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
— Elle demande peu, elle donne beaucoup.

Dacia ; voiture-hybride
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
— La Tesla Model 3 battue, et pas qu'elle.

BYD ; voiture-electrique
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
— Petite voiture, mais gros arguments.

Opel ; voiture-electrique
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
— Une vraie japonaise, avec une grande autonomie.

Nissan ; voiture-electrique