Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Nouvelle station d'hydrogène à Munich

Jeu 12/10/2006   —   C'est avec surprise que nous avions appris le partenariat de Total avec BMW, car le fournisseur d'hydrogène habituel de BMW est Linde.
Total a donc ouvert une station d'hydrogène en pleine terre bavaroise, à Munich, dans le jardin de BMW, mais Linde, le géant allemand des gazs industriels, qui gère déjà la station pilote de l'aéroport de cette ville, réplique par l'ouverture d'une autre station, à Lohhof, dans la banlieue. Cela fait 3 stations d'hydrogène dans l'agglomération munichoise, mais cette seconde station Linde présente une caractéristique originale, son esthétique. Conçue par le cabinet Day & Light, elle ne ressemble à aucune autre, et elle est beaucoup plus qu'un simple lieu de distribution de carburant, puisqu'elle intègre un atelier de tests techniques, un petit centre de formation, ainsi qu'un showroom pour présenter le vaste savoir-faire de Linde dans le domaine de l'hydrogène.

L'inauguration a été faite par Wolfgang Tiefensee, le ministre allemand des transports, et nous avons bon espoir qu'un jour, un ministre français inaugurera une station d'hydrogène en France, mais il ne faut pas être pressé... Chez Linde cependant, ils ont déjà tout prévu. Pour alimenter 6 millions de véhicules à hydrogène en Europe en 2020, un réseau de 2800 stations serait nécessaire, dont la mise en place demanderait un investissement de 3,5 milliards d'euros. Et comme le dit Wolfgang Reitzle, le PDG de Linde, il suffit que quelques personnes le décident pour qu'une utopie devienne réalité. Et à l'intention des constructeurs automobiles allemands : « ...ce serait une honte si l'Allemagne ne suivait pas [l'hydrogène] et dormait comme elle l'a fait devant [le développement de] la technologie hybride... ».

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; carburant-energie