Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Norme EURO-4, le droit est bafoué

Ven 01/12/2006   —   En décembre 2006, on va encore vendre et immatriculer, en France et dans d'autres pays d'Europe, des voitures qui ne respectent pas la norme anti-pollution EURO-4.
La norme EURO-4 s'appelle aussi norme EURO-2005, parce qu'elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2005. C'est-à-dire qu'à compter du 1er janvier 2005, il n'était plus possible d'homologuer une auto qui ne la respectait pas (elle fixe les seuils maximaux d'émissions de polluants atmosphériques). Mais, délai de grâce, les homologations délivrées avant cette date, sont restées valides jusqu'au 31 décembre 2005. Dans les faits, la vente des voitures neuves ne répondant pas à la norme EURO-4, aurait donc dû s'arrêter en 2005. Mais on connait un grand constructeur à qui il restait un grand nombre de voitures EURO-3, et qui les a toutes immatriculées au 31 décembre 2005, pour les vendre en 2006 comme occasion avec 0 km. C'est légal.

Mais ce qui n'est pas normal, est que des milliers de voitures ne répondant pas à la norme EURO-4 aient pu encore être vendues, et immatriculées, en Europe en 2006. Ces voitures sont par exemple les Kia Cerato 1.5 CRDI et 2.0 CRDI (ci-dessus). Le constructeur en a déjà vendu plusieurs milliers depuis le début de l'année, et ces 2 modèles sont encore à son catalogue. Et d'autres modèles de chez Kia ont été vendus sur le marché européen en 2006 alors qu'ils ne respectaient pas la norme EURO-4. Par exemple la berline Opirus, dont la version V6 3.8 litres est aux normes, mais dont la version 3.5 litres ne l'est pas.

Comme si cela ne suffisait pas, à côté de ces anomalies, il y a les failles légales. C'est pour les voitures dont la masse maximale est supérieure à 2500 kg. Ces véhicules avaient obtenu un délai d'une année supplementaire pour se mettre aux normes, et les constructeurs l'exploitent jusqu'à la dernière limite. Les gros Nissan Patrol (ci-dessus, à droite) et Toyota Land Cruiser Station Wagon (ci-contre, à gauche) ne sont toujours pas à la norme EURO-4... Leurs constructeurs ont 30 jours pour modifier leurs autos ou les retirer de leurs catalogues.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; normes-antipollution