Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Un président pour la voiture propre

Lun 08/01/2007   —   A quelques mois des élections, il nous faudrait trouver un homme politique dont le discours soit en phase avec nos préoccupations écologiques relatives à l'automobile, à l'énergie et au réchauffement climatique. Nous avons trouvé cette perle rare.
Nous devons travailler pour baisser les coûts de production des biocarburants, afin de parvenir à mélanger jusqu'à 30 % d'éthanol dans l'essence, et 40 % de biodiesel dans le gazole... Notre objectif doit être 60 millions de tonnes de biodiesel, et autant d'éthanol en 2030... Nos experts en agriculture doivent aussi rencontrer nos experts motoristes, afin de travailler en commun, dans le but d'optimiser le carburant à son moteur... Simultanément, nous devons travailler à d'autres énergies, comme l'hydrogène, qui est totalement sans pollution... J'ai eu l'occasion lors d'un voyage en Islande d'effectuer un déplacement dans un bus à hydrogène, et s'il faut encore développer les piles à combustible, cette technologie fera partie de notre vie quotidienne... Nous devons donc travailler au stockage de l'hydrogène sous pression, sous forme liquide ou dans des nano-structures... Mon programme est de générer 64 000 MW d'énergie à partir d'éoliennes... Nos scientifiques doivent relever le défi de développer des cellules photovoltaïques utilisant des nanotubes de carbone avec un rendement de conversion de l'énergie solaire supérieur à 50 %, d'ici 3 ans, afin qu'elles soient disponibles sur le marché d'ici 5 ans...*

L'auteur de cet excellent programme, cet homme qui a un discours de vrai chef d'état, est un savant en ingénieurerie aéronautique. Agé de 75 ans, il a obtenu 30 doctorats (on se sent petit) tout au long de sa vie (à titre honoraire, mais quand même !), et le couronnement de sa carrière fut de devenir président. Il ne peut donc malheureusement pas devenir le prochain président de la République française, puisqu'il est déjà président d'un pays 6 fois plus grand que la France, et 15 fois plus peuplé. Mais pour les candidats français, et leurs staffs qui recherchent des idées, celles du Dr. Avul Pakir Jainulabdeen Abdul Kalam, président de l'Inde, sont une source exemplaire.

Son site personnel (en anglais).
*Extraits du discours où il a exprimé les idées présentées sur cette page (en anglais).

Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; ecologie ; politique-transport_monde