Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le Carver définitif et son cousin écolo

Jeu 22/02/2007   —   Le Carver One, cet engin révolutionnaire qui tente de concilier les avantages d'une voiture aux sensations de conduite d'une moto, sera à Genève dans sa version définitive. En Amérique, une PME va lui donner une dimension écolo.
Unique à voir voir et à conduire, le Carver est un tricyle hollandais, conçu par l'ingénieur en aéronautique Chris van den Brink. C'est un projet qui a plus d'une dizaine d'années, et qui semble aujourd'hui bien structuré, entre Carver Engineering, qui est en charge de la conception des véhicules, et Carver Europe, qui se charge de la production, avec le partenariat de la très réputée société Prodrive. Il existe un distributeur pour la France, il est implanté en Alsace, et plusieurs dizaines de Carver ont déjà été vendues en Europe. Mais une nouvelle étape dans le développement de l'entreprise devrait être franchie à Genève, avec la présentation d'une version améliorée, plus raffinée, et qui sera produite à un rythme régularisé.

Ce Carver plus raffiné utilise toujours une motorisation japonaise, mais pas un moteur de moto, un moteur de voiture-kei, ces autos qui par une cylindrée et des dimensions réduites, bénéficient d'un statut fiscal avantageux. Ce n'est donc pas un moteur de moto hyper pointu. Les 660 cm3 donnent 68 ch grâce à un turbo, la boite est à 5 vitesses, il y a une marche arrière, et avec un poids de 643 kg, les performances sont satisfaisantes : 185 km/h en pointe, accélération de 0 à 100 km/h en 8,2 s. Mais plus que les chiffres, ce sont les sensations qui comptent, et là, le Carver ne craint personne. Son volant commande en effet un gros vérin hydraulique, qui fait pencher la cabine dans le sens du virage pendant que les roues arrières restent droites. Avec un capteur électronique (analogue à ceux des systèmes de contrôle de trajectoire), le Carver atteint des vitesses de passages en courbe étonnantes, tout en étant d'une stabilité parfaite, et en offrant des sensations uniques à son pilote.

Reste qu'au tarif de 35 000 euros, le Carver n'est pas économique à l'achat, et qu'avec une consommation de 6 l/100 km (136 g/km de CO2), il n'est pas non plus particulièrement écologique. C'est là qu'arrive la société américaine Venture Vehicles, Inc., qui a acquis une licence d'exploitation de la technologie du Carver. Elle se propose de développer un nouveau véhicule pour l'exploiter, en le magnifiant grâce à une motorisation hybride essence / électrique. Cette société est très ambitieuse puisque ses objectifs sont un engin qui serait plus de deux fois plus sobre que le Carver, tout en étant deux fois moins cher. Ce n'est possible qu'en produisant beaucoup, et c'est leur but. Hybride série avec 2 moteurs-roues de 25 kW, ce futur VentureOne accélérera de 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes, ne consommera pas plus de 2,5 l/100 km, et vaudra moins de 20 000 dollars, il sera disponible en 2008. Le fabricant américain prévoit aussi déjà une version plus puissante, ainsi qu'une version toute électrique, d'une puissance 40 kW et d'une autonomie de 190 km, elle sera disponible en échange de la somme de 23 000 dollars. Le design serait aussi plus avenant que celui du Carver, grâce au concours du studio de design de BMW aux Etats-Unis.

Un partenaire chinois est déjà identifié pour produire ce VentureOne au meilleur coût. Mais en l'attendant, le Carver est un produit européen disponible de suite. Il a prouvé sa valeur, puisque plusieurs journalistes ont pu l'essayer, les clients potentiels peuvent faire de même, et la fiabilité de sa mécanique est celle d'un moteur japonais produit en grande série.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; voiturette-VSP ; deux-roues