Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Les taxis en grève pour la liberté

Lun 22/10/2007   —   Les cheminots français faisaient la grève pour défendre leurs privilèges financiers, les chauffeurs de taxi de New York font la grève pour défendre leur autonomie.
En voitures hybrides ou non, les chauffeurs de taxis de la New York Taxi Workers Alliance sont à nouveau en grève aujourd'hui. Il est rare que ces travailleurs fassent grève. Ce sont presque toujours les salariés avec un revenu garanti (et la sécurité de l'emploi) qui font cela, mais cette grève n'a rien à voir avec l'argent. Elle est pour la liberté de travailler de manière autonome. Le chauffeur de taxi travaille seul, il fait de longues heures, mais dans son auto, et sur son secteur, il est libre, et travaille sans surveillance. C'est cette liberté que la NYC Taxi & Limousine Commission entend remettre en cause. Mais bien sûr, c'est pour bien faire ! Une première idée est de doter chaque véhicule d'un terminal bancaire, pour que les clients puissent payer par carte de crédit. Ce n'est pas mauvais en soi, mais cela supprime le caractère anonyme des voyages en taxi. Une seconde idée est d'optimiser la réponse à une demande de taxi en dotant chaque véhicule d'un GPS. Ce serait mieux, puisqu'ainsi, si quelqu'un téléphone pour avoir un taxi, sa demande est immédiatement transmise au taxi libre le plus proche du lieu d'appel.

Mais le chauffeur de taxi qui n'avait qu'une grosse publicité au-dessus de sa tête, aurait alors au-dessus de lui, un espion électronique qui enregistrerait tous ses déplacements, à toute heure du jour et de la nuit. C'est contre cela qu'ils font grève, et cela a plus de noblesse que les cheminots français qui croient mériter des droits à la retraite supérieurs aux autres. Et derrière cette grève, il y a la question, largement occultée en France, de la surveillance croissante des déplacements des individus. Les suisses ont bien de la chance de payer l'usage de leurs autoroutes par une vignette annuelle forfaitaire. Parce qu'en France, plusieurs projets sont à l'étude pour développer le télé-péage, où les déplacements sur autoroute de chaque véhicule seraient enregistrés, avec prélèvement automatique du compte bancaire du titulaire de la carte grise à chaque fin de mois. C'est déjà comme cela pour les quelques systèmes de vélo ou d'auto-partage existants, et ils sont en plein développement. Alors que ce ferait un scandale, si quelqu'un réalisait un fichier de juifs en France. Il est d'ailleurs interdit, de noter la religion des gens dans quelque fichier informatique. Mais il est légal d'enregistrer qu'un certain monsieur Isaac Levy utilise chaque jour, un certain moyen de transport, pour se rendre à une certaine adresse, où se trouve être une synagogue. A quand la question de l'anonymat des déplacements au programme des partis politiques ?

Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_monde