Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Tesseract et Luxair, Yamaha en folie

Mar 23/10/2007   —   Le salon de Tokyo n'est pas qu'un salon automobile. C'est aussi un salon de motos, et qui peut également accueillir les engins hybrides : mi-auto, mi-moto.
Est-ce une auto ou une moto ? La question est simple, mais devant le Yamaha Tesseract (à gauche), la réponse ne l'est pas. Avec un guidon et une selle, nous allons supposer qu'il est plutôt une moto, mais sa mécanique n'a rien de traditionnelle, puisqu'elle est hybride, associant un moteur essence à un moteur électrique. La suspension est originale elle aussi, puisqu'en dépit de ses 4 roues, le Tesseract, comme le Piaggio MP3, penche dans les virages. Mais il s'agit clairement d'un concept de salon, on sait qu'il ne débouchera jamais sur quelque engin de série, ce qui n'est pas tout à fait le cas du Luxair. Le Luxair (à droite) est lui aussi doublement hybride, puisqu'il est une sorte de cross-over entre une moto et un scooter.

Yamaha avait déjà exploré ce concept en 2005 avec le Gen-Ryu, qu'il en fasse un second témoigne de sa volonté d'aller plus loin, surtout maintenant qu'on sait qu'Honda va bientôt commercialiser un engin de ce type, mi-scooter, mi-moto (le DN-01). En sus de ce mélange des genres, ce Luxair possède une motorisation hybride parallèle, avec le moteur électrique qui assiste le thermique dans les accélérations, tandis qu'il récupère de l'énergie dans les freinages. Ce moteur électrique peut aussi donner une marche arrière à cette moto, avec le moteur essence coupé. Mais le point fort du Luxair est le packaging, puisque ce moteur électrique est associé à la roue arrière. Cela s'appelle YIPU (Yamaha Intelligent Power Unit), et cette compacité fait qu'il ne parait pas impossible de voir bientôt cette technologie sur une moto de série.

Du côté des motos de série, Yamaha présentera son nouveau Raider, un custom avec un bicylindre de 1900 cm3, sa zone rouge est de 4500 tr/mn. Ce qui est moins que le nouveau diesel d'Honda. Et si vous trouvez qu'il est bizarre, qu'un moteur essence de moto tourne moins vite qu'un moteur diesel de voiture, vous n'êtes pas le seul... Mais heureusement, pour contenter tout le monde, ou presque, Yamaha présentera aussi un magnifique concept XS-V1 Sakura (ci-contre, à gauche), qui est une moto avec l'apparence d'une moto (étonnant, non ?), et un délicieux look rétro qui ravira les puristes. Mais on ne sait encore s'il y aura une version de série.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; deux-roues