Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Roadster au gaz pour Genève

Sam 09/02/2008   —   Je suis blanche et verte. J'ai l'air d'une vieille allemande, mais je suis une jeune française, élevée par un tuteur allemand qui m'a appris à respecter l'environnement. Qui suis-je ?
Il y a toujours des surprises au salon de Genève, voici l'une des plus sympathiques, c'est la PGO Cévennes Turbo-CNG. Sympathique parce qu'au milieu des nouveaux modèles, face aux dernières évolutions de style, il sera amusant de se trouver d'un coup face à une carrosserie ancienne. On la connait bien cette carrosserie, elle est entrée dans l'histoire de l'automobile par la grande porte. C'est celle de la Porsche 356, et elle revit aujourd'hui en tant que PGO Cévennes (le nom de l'entreprise est PGO, il est installé dans les Cévennes, et il a donné ce nom à ce modèle). Le design a évolué en bien des points, mais la ligne générale des années 1950 subsiste, et c'est tant mieux, elle est extra. C'est sous le capot, arrière, que les changements sont les plus importants.

Le moteur à refroidissement à air est oublié depuis longtemps, cette PGO Cévennes a un 4 cylindres en ligne refroidi par eau, 1600 cm³, turbocompressé s'il vous plait, et qui fonctionne au gaz naturel. Le gaz naturel (GNV, ou CNG en anglais, Compressed Natural Gas) qu'on ne sait critiquer que par rapport à l'hydrogène, puisqu'il est le plus avantageux des hydrocarbures. Il est de surcroît disponible en grande quantité, et il peut même assez facilement être produit de manière renouvelable (biogaz). Quelque soit l'origine du GNV cependant, l'avantage CO2 est conséquent, puisque ce modèle est annoncé avec une consommation moyenne de 4,6 kg/100 km, ce qui correspond à 118 g/km de CO2.

C'est mieux qu'une Golf Blue Motion, et dans une auto qui atteint les 210 km/h, et accélère de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes. Cet excellent rendement tient à un moteur de 150 ch (d'origine Opel) soigneusement modifié pour fonctionner au gaz naturel, comme en témoigne le taux de compression de 11 à 1, une valeur très élevée pour une mécanique turbocompressée. Il faut y voir le talent de la société Bra, de Bavière, qui est spécialiste de la conversion au GNV. La voiture aura sa première mondiale au salon de Genève, et elle devrait être commercialisée en Suisse dans la foulée, au prix de 48 000 € environ. Il y a presque 100 stations de GNV en Suisse, ce qui semble suffisant pour cette auto qui offre quelques 450 km d'autonomie. Quant à la question de savoir si cette PGO Cévennes Turbo-CNG est la plus fun des voitures à moins de 120 g/km de CO2, nous croyons bien que oui.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; GPL-LPG-GNV-CNG-gaz-fossiles