Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Antro Solo, l'hongroise électro-solaire

Mer 25/06/2008   —   Un prototype très innovant nous vient de là où on n'attendait pas grand chose, Budapest.
Il n'y a plus de contructeur automobile hongrois, mais ce prototype témoigne que ce pays possède malgré tout des ingénieurs de talent, ils ont réalisé ce prototype appelé Antro Solo. C'est une vraie voiture, et un premier prototype a été réalisé, mais nous ne savons s'il est fonctionnel. Ce que nous savons par contre, est que sa coque et sa carrosserie sont presqu'intégralement fait de fibre de carbone, pour aboutir à la masse hyper minimale de 270 kg. On ne sait cependant si ce chiffre exceptionnel s'entend pour le véhicule complet en état de marche, soit avec le plein et les batteries, car l'engin est hybride. Nous ignorons de même s'il respecte les normes de sécurité, et des figures qu'il pourrait obtenir au crash-test de l'EuroNCAP, mais la promesse d'une sobriété formidable sera probablement tenue.

Double hybride, cet Antro Solo est à la base une voiture électrique, dotée de nombreuses cellules photovoltaïques sur son toit. Avec une grande finesse aérodynamique, ces capteurs suffisent pour parcourir de toutes petites distances, et il y a un petit moteur à combustion interne, Flex-Fuel, qui démarre automatiquement pour faire office de générateur, afin de permettre d'aller plus loin. La consommation serait limitée à 1,5/2 l/100, ce qui est crédible, mais les porteurs du projet ne le sont pas quand ils indiquent qu'ils pourraient mettre l'auto sur le marché d'ici 3 ans au prix de vente de 12 000 euros. Même si les salaires sont plus bas en Hongrie, batteries, capteurs solaires, fibre de carbone, tous ces composants coûtent chers partout.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; voiture-solaire-photovoltaique ; voiture-hybride