Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Hydrogène : le gouvernement US fait des économies

Dim 10/05/2009   —   Le ministère de l'énergie des Etats-Unis vient de présenter son projet de budget pour 2010.

C'est un budget de crise, et comme tous les constructeurs automobiles en ce moment réduisent leurs budgets de R&D, le gouvernement américain fait de même. Il a choisi de réduire les budgets de recherche sur les voitures à piles à combustible (PAC). Les sommes allouées étaient de 169 millions de dollars en 2009, elles ne seraient plus que de 68.2 millions en 2010. Juste quelques jours après une nouvelle démonstration du potentiel de la technologie (nos photos, avec des Chevrolet Equinox), la nouvelle est assez malvenue, même si elle ne surprend personne. Avec les sommes formidables du plan de relance américain, et les milliards que le gouvernement sort pour relever son industrie automobile, on comprend bien qu'il faut faire des coupes ici et là, on aurait cependant préféré que cela soit ailleurs.

Heureusement, pendant que les américains mettent la pile à combustible au ralenti, ils accélèrent sur l'hybride rechargeable, ainsi que sur les batteries. Prise globalement, l'enveloppe dédiée aux technologies de l'automobile devrait passer de 273 millions cette année, à 333 millions l'année prochaine. Il reste que s'il y a toujours des gens pour comparer les électriques, sur batteries, avec les voitures à PAC, ces dernières conservent un avantage qualitatif formidable. La voiture à hydrogène capable de faire Paris Marseille sans ravitailler existe déjà à l'état de prototype, on l'attendra encore longtemps du côté des voitures à batteries. Sans oublier qu'un réservoir d'hydrogène se remplit en 3 minutes. Il y a juste le pistolet qui est gros du fait du remplissage haute pression.

Les orientations fixées par cette proposition de budget n'ont rien à voir avec la traditionnelle vision à long terme qui prévaut lors des attributions normales des crédits de recherche. Il n'est question ici que d'une chose : aider l'industrie automobile américaine, dont les 3 constructeurs ont énormément besoin d'argent pour financer leurs projets d'hybrides rechargeables. Le marché attend ces voitures au plus vite, on s'occupera après de l'hydrogène. Il n'est certainement pas abandonné...


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_monde