Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le Projet M, essence ultra-compacte par Gordon Murray

Sam 11/04/2015   —   Avec Shell et Osamu Goto.
Gordon MurrayGordon Murray, l'ex-ingénieur génial de McLaren en F1 est désormais à son compte, et on sait qu'il a beaucoup travaillé sur le projet d'un petit véhicule urbain ultra-efficient : les T25 et T27. Ce projet est en bonne voie de concrétisation avec le constructeur japonais Yamaha. Mais c'est aujourd'hui avec un autre japonais, pas un constructeur, mais un super ingénieur que Gordon Murray va procéder à une remise à plat complète du projet : Osamu Goto. Le nom n'est pas inconnu, mais il faut chercher dans les souvenirs pour s'en rappeler, avant de se mettre à son compte. Osamu Goto était ingénieur chez Honda F1 dans les années 1980. Il faisait équipe avec Gordon Murray en 1988, et tous ceux qui sont suffisament agés s'en rappellent. Cette année là, il n'y avait que 2 voitures en F1. La McLaren de Senna, la McLaren de Prost. Les autres voitures ne faisaient que de la figuration.

Les 2 hommes sont à nouveau ensemble, et cela devrait faire encore une fois des étincelles. Shell est partenaire financier et technique, la voiture devrait donc avoir une motorisation essence assez classique, où les lubrifiants Shell pourraient être mis en valeur, mais on peut raisonnablement prévoir que la future automobile, qu'on connaitra sous le nom de Projet M, aura une consommation moyenne inférieure à 2 l/100 km.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; faible-consommation