Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Volvo et Uber partenaires et concurrents

Sam 20/08/2016   —   Une étrange dualité.
Volvo avec UberVolvo Drive MeUber a conclu un accord avec Volvo autour de la voiture à conduite autonome, mais il n'est pas ce que la logique ferait penser. Parce que Volvo est un constructeur automobile et qu'Uber ne l'est pas, on penserait que ce dernier va acheter des voitures, des produits finis, au premier, mais ce n'est pas le cas. Volvo va fournir à Uber une base de travail. Le gros SUV XC90. Ce modèle est en effet une bonne base pour construire un véhicule à conduite autonome, puisque toutes ses commandes sont électrifiées (il existe dans une version hybride rechargeable). Volvo a d'ailleurs déjà construit plusieurs prototypes autonomes à partir de son XC90, mais Uber n'en veut pas. Uber ne veut rien de plus qu'une base de développement, où il pourra installer sa propre technologie de conduite autonome. En concurrence directe avec celle de Volvo. Uber installera ses radars, lidars et autres capteurs, avec le logiciel de son invention qui les fera fonctionner.

C'est un signe que l'industrie auto se rapproche de celle des ordinateurs et smartphone, où il y a des dizaines de marques, mais juste une poignée de fabricants de hardware...

Bien que révélé seulement cette semaine, les 2 parties étaient en contact de longue date, et Uber disposerait déjà de plusieurs Volvo XC90, où il aurait commencé à installer ses matériels. Car tout devrait aller très vite. Il est prévu de faire démarrer les premiers tests à Pittsburgh, dès cet automne, et dans tous les cas avant la fin de l'année. Les clients d'Uber seront donc bêta-testeurs, en compagnie de 2 employés d'Uber, un chauffeur, et un informaticien qui prendra des notes, et vérifiera tout à partir du siège passager avant. De son côté, Volvo fera en Suède des tests de conduite autonome avec sa technologie Drive Me.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volvo ; conduite-autonome