Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Elon Musk va rencontrer Donald Trump en étrange compagnie

Mar 13/12/2016   —   L'industrie et le service.
Elon MuskLe futur président des Etats Unis va rencontrer des grands patrons de Californie, ce mercredi, mais le groupe sera hétéroclite. La liste des personnes invitées n'a pas été rendu publique, et on ignore aussi combien ont confirmé leur présence. Mais à priori, Donald Trump devrait rencontrer Larry Page, de Google, Tim Cook d'Apple, Satya Nadella de Microsoft, Sheryl Sandberg de Facebook, et... Elon Musk de Tesla. Mais que fait-il dans ce groupe ? On voudrait croire que ce sont tous des patrons de sociétés de haute technologie, mais il n'y aurait rien de plus faux. Les autres dirigent des entreprises de services, Elon Musk dirige une entreprise industrielle. Apple a plusieurs fois été vivement critiqué par Donald Trump (et pas que par lui !), pour avoir délocalisé toute sa production en Chine, et se débrouiller pour payer très, très peu d'impôts aux Etats-Unis. Tout à l'inverse d'Elon Musk, qui fabrique voitures et batteries sur le sol américain, et qui a créé des milliers d'emplois.

On ajoutera qu'alors que Google et Apple n'embauchent que des ingénieurs surdiplomés, en allant parfois les chercher à l'étranger (le dirigeant de Google est un immigré indien), Elon Musk crée des emplois d'ouvriers pour construire des voitures. Cette différence ne devrait pas échapper à M.Trump.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; politique-transport_monde