Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Air'volution : Anne Hidalgo avec Londres et Séoul contre la pollution auto

Jeu 30/03/2017   —   Rien que de la communication ?
Air'volution réunissait les maires de Paris, Londres et SéoulAir'volution réunissait les maires de Paris, Londres et SéoulC'est une initiative très osée qu'a pris hier Anne Hidalgo. En accord avec Sadiq Kahn, maire de Londres, et Park Won-soon, maire de Séoul, la maire de Paris a inventé une échelle de notation des voitures particulières en fonction de leurs émissions (gaz à effet de serre et polluants toxiques), en usage réel. Toutes les voitures du marché recevront une note (à priori, de A à H), et les services communication de ces 3 villes auront la mission de les faire connaître, pour que les consommateurs puissent faire des achats éclairés. Cela ira même plus loin que cela, puisque si Paris, Londres et Séoul seront villes pilote, l'échelle de notation Air'volution sera mondiale, à destination des membres de l'organisation C40 Cities, qui regroupent 80 des plus grandes villes de la planète.

Cette initiative est à priori une bonne idée, puisqu'elle corrige les normes antipollution actuelles, dont on sait qu'elles sont insuffisament strictes, avec des procédures de test que les constructeurs ont appris à contourner. Ils savent tous faire des autos qui polluent très peu dans le test officiel, et qu'importe qu'elles polluent beaucoup dans la circulation courante. Le problème étant connu de longue date, le législateur européen a déjà réagi, et un nouveau test, WLTP (World harmonized Light vehicle Test Procedure), beaucoup plus rigoureux, va ainsi entrer en vigueur en septembre prochain. Et ce sera le seul test légal. Car il faut le rappeler, un maire n'a aucun pouvoir, ni aucune compétence, pour dire que telle ou telle voiture, pollue peu ou beaucoup. Mme Hidalgo peut s'amuser à dire que telle voiture pollue très peu, et mérite un A, mais elle ne peut interdire, ni restreindre, la circulation d'une auto qui n'aurait qu'un F. Le plan Air'volution n'est qu'une pure opération de communication, qui sera néanmoins peut-être efficace, si... Beaucoup d'automobilistes en suivent les préconisations, et n'achètent plus que les autos les mieux notés.

La méthode de notation suscite évidemment beaucoup d'interrogations, ce n'est pas la mairie de Paris qui l'a établi. La méthodologie et les tests sont le travail de la société anglaise Emission Analytics (EA). Le test est routier, d'environ 3h30, dans la circulation réelle, avec tout ce que cela suppose comme variables dans les mesures... EA testant des voitures depuis plusieurs années, il dispose déjà d'une base de données de plusieurs centaines de modèles. Mais il y a bien plus d'autos que cela sur le marché, et les constructeurs n'ont aucune obligation de prêter un exemplaire de chacun de leurs modèles à EA pour un test, test dont on ignore d'ailleurs qui le financerait...

La mairie de Paris dit pourtant que son échelle de notation sera opérationnelle à l'automne, on suppose que ce sera avec un nombre très réduit de modèles... Dans l'attente, EA a déjà mis en ligne le site EquaIndex, qui présente les données des voitures déjà testées. MoteurNature recommande à priori les voitures qui y sont le mieux notées, mais sans pour autant limiter absolument son choix à la catégorie la plus vertueuse.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; politique-transport_monde ; ecologie