Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Energies renouvelables : la France va rater ses objectifs 2020

Ven 24/01/2020   —   Il faut faire plus !
Part des énergies renouvelables dans chaque pays d'EuropeOù en est l'écologie en France ? Par rapport aux pays voisins ? La question est complexe, et elle appelle des réponses multiples, mais il y a tout de même un chiffre qui est particulièrement parlant, c'est la part de l'énergie de source renouvelable, dans la consommation finale brute d'énergie. Eurostat mesure cela très bien. Le leader européen est la Suède (54,6 %), suivi de la Finlande (41,2 %) et de la Lettonie (40,3 %). Le pire pays d'Europe sont les Pays-Bas (7,4 %), et Malte (8,0 %) ou le Luxembourg (9,1 %) ne sont guère brillants non plus.

La moyenne de l'union européenne est de 18,0 %, et la France est... En-dessous à 16,6 %. Certains pays sont avantagés, comme le Portugal qui bénéficie de forts vents sur sa façade Atlantique, avec un excellent ensoleillement, mais on ne peut que s'étonner que la Roumanie fasse mieux que la France, avec l'excellente valeur de 23,9 %... Prenant en compte la situation de chacun, chaque pays a un objectif d'amélioration pour 2020 (voir graphique ci-dessus), et si la France aun objectif ambitieux, elle est aujourd'hui très mal partie pour l'atteindre. C'est dommage pour la planète, mais ça l'est tout autant pour l'économie, puisque les énergies renouvelables permettent de réduire la facture énergétique de la France. Il faut les adopter en grand.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; carburant-energie