Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le 4x4 Ineos Grenadier pourrait adopter l'hydrogène

Mar 24/11/2020   —   Partenariat avec Hyundai.
4x4 Ineos GrenadierUn nouveau 4x4 sera bientôt mis sur le marché, c'est l'Ineos Grenadier, qui serait peut-être fabriqué en France dans l'usine Smart de la Moselle, et voici qu'il pourrait être écolo. Ineos, il faut en effet le rappeler est un groupe pétro-chimique, et dans ses diverses activités, on trouve la production d'hydrogène. Par sa filiale Inovyn, Ineos est même le leader européen de l'électrolyse. Ce qui a probablement encouragé les dirigeants à élargir leur champs de possibles. Pour le lancement cependant, tout est bien défini. Le 4x4 recevra un moteur BMW 6 cylindres en ligne de 3 litres. L'un des meilleurs moteurs du monde, on peut l'écrire sans risque de se tromper. Il y aura derrière une boite automatique ZF à 8 rapports, puis une boite transfert, pour offrir des rapports courts, comme on l'attend d'un vrai 4x4, avant une transmission intégrale permanente.
Pile à combustible HyundaiMais pour envisager un futur sans émission, Ineos vient d'annoncer un accord avec Hyundai pour étudier la faisabilité d'une propulsion à hydrogène dans son Grenadier. L'idée n'a rien de farfelue, puisque Hyundai commercialise déjà un SUV à hydrogène, le Nexo. Serait-il possible d'adapter la chaine de traction du Nexo dans le Grenadier ? Il est trop tôt pour y répondre, car si l'ensemble pile à combustible, humidificateur et moteur électrique doivent rentrer sans peine sous le capot, l'intégration d'un réservoir d'hydrogène est autrement plus complexe. On peut donner à une batterie à peu près n'importe quelle forme, mais un réservoir de gaz doit être une bonbonne. On emploie généralement plusieurs petites bonbonnes, mais les intégrer à une auto qui n'a pas été prévue pour dés le départ est un challenge. On verra si Ineos parvient à le relever.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; voiture_pile-a-combustible