Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

296 GTB, Ferrari joue à fond la carte de l'hybride rechargeable

Ven 25/06/2021   —   830 ch !
Ferrari 296 GTB hybride rechargeableOn avait déjà vu des Ferrari hybrides, mais c'étaient des séries spéciales, ou des modèles à plus d'un demi million d'euros. Tout change avec cette 296 GTB, qui si elle est une vraie hybride rechargeable, est une Ferrari normale, comme en témoigne son nom. Comme naguère sur la 308 GTB, il faut comprendre ici 2,9 litres de cylindrée avec 6 cylindres, Gran Turismo Berlinetta. Dans les faits, la cylindrée exacte est de 2992 cm3, mais on imagine que le constructeur n'a pas voulu nommer sa nouvelle auto 306... Peugeot n'aurait pas aimé... Alors une Ferrari 6 cylindres donc, ce qui constitue une double surprise. D'abord parce qu'il n'y avait plus eu de Ferrari à 6 cylindres depuis 47 ans (la fabuleuse Dino 246 GT, que oui, on peut considérer comme une Ferrari), et ensuite parce que ce moteur est un V6, avec un angle de 120°. C'est le seul de toute la production mondiale. Personne d'autre que Ferrari ne fait cela.
Ferrari 296 GTB hybride rechargeableUn V très aplati signifie qu'il y a beaucoup de place entre les 2 bancs de cylindre, ce qui est bon pour loger les turbos, en même temps que cela réduit la hauteur du bloc. Le capot moteur pourra être très bas, la voiture aura des lignes très sportives, mais surtout d'une grande élégance. Une Ferrari doit être une très belle voiture, c'est fondamental, et on est heureux de constater que si Ferrari a cette fois bien pris le virage de l'électro-mobilité, il est resté fidèle à ce qui a fait son succès : des voitures superbes.
Ferrari 296 GTB hybride rechargeableSuperbes, et avec des performances extraordinaires, puisque Ferrari annonce l'accélération de 0 à 200 km/h en 7,3 secondes ! Les motoristes ont mis le paquet pour cela, puisque le moteur essence produit la plus forte puissance au litre de tous les moteurs de série. Ce V6 3 litres fournit en effet une puissance de 663 ch, auxquels s'ajoutent une machine électrique de 122 kW, ce qui donne une puissance totale de 830 ch, avec un couple de 740 Nm. Le moteur électrique est très compact, il est situé entre le moteur essence et la boite de vitesses, une unité à double embrayage et 8 rapports. Avec une batterie d'une capacité modeste de 7,45 kWh, l'autonomie sans le moteur essence est de 25 km. Cela semble peu, mais on imagine que le constructeur n'a pas voulu alourdir son auto avec une trop grosse batterie. Sans compter qu'une Ferrari n'est pas trop faite pour rouler à petite vitesse, sur son seul moteur silencieux (!), même s'il prouvera toute son utilité dans les déplacements urbains.
Ferrari 296 GTB hybride rechargeableLe choix du V6 a permis de réduire la masse de 30 kg par rapport au V8, et en dépit de l'ajout de la propulsion électrique, Ferrari annonce à une masse à vide de 1470 kg. Ce fera 1600 kg avec le conducteur et les pleins, mais c'est une bonne valeur pour une hybride rechargeable d'une telle puissance. Les valeurs de consommation et d'émission de CO2 ne sont pas encore établies, puisque le processus d'homologation n'est pas achevé, mais cela n'a franchement aucune importance. Parce que les valeurs seront fausses, le test d'homologation n'étant pas adapté à une auto aussi performante. Ce qui importe par contre, est qu'avec cette nouvelle technologie, downsizing et hybridation, cette Ferrari promet d'être plus sobre que le modèle qu'elle remplacera. C'est le progrès !
Ferrari 296 GTB hybride rechargeable

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ferrari ; voiture-hybride-rechargeable