Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Yamaha prépare un V8 à hydrogène pour une Toyota à moteur arrière ?

Ven 18/02/2022   —   Une super GT zéro émission ?
moteur V8 Lexus modifié à l'hydrogène par YamahaPartenaires de longue date, Toyota a demandé à Yamaha de convertir à l'hydrogène un moteur V8 essence de Lexus RC F. Le résultat est franchement surprenant. A l'essence, ce V8 de 5 litres délivre une puissance de 464 ch à 7100 tr/mn, avec un couple de 520 Nm à 4800 tr/mn (valeurs de la version européenne). Avec de l'hydrogène, les valeurs sont remarquablement proches, avec 450 ch à 6800 tr/min et un couple de 540 Nm à 3600 tr/min. On n'avait jamais vu d'aussi faibles différences entre ces 2 carburants sur un moteur atmosphérique. Mais les modifications ont dû être énormes, car ces illustrations présentent 2 anomalies. La plus visible est que le collecteur d'échappement est au centre du V. Avec Yamaha d'ajouter avec fierté que les spaghettis font tous la même longueur pour rejoindre l'embout de sortie. Au centre du centre du V donc, comme le V8 4 litres de Mercedes-AMG, mais le V8 Lexus n'est pas comme cela. Il a son admission au centre, et les échappements à l'extérieur. Pour avoir inversé cela, les motoristes ont dû reconcevoir intégralement la distribution, et ce n'est pas un petit travail !
moteur V8 Lexus modifié à l'hydrogène par YamahaLa seconde anomalie, tout aussi énorme, est que les photos montrent l'avant du moteur. On voit les accessoires et leur courroie d'entrainement, avec la sortie d'échappement qui est dans cette même direction. Cela veut dire qu'il serait tout simplement impossible de remettre ce moteur sous le capot de la Lexus RC-F dont il est issu. Parce que non seulement le collecteur d'échappement dépasserait de 30 cm du capot, mais qu'il faudrait ensuite mettre 2 coudes pour que l'échappement reparte vers l'arrière. C'est insensé... Tel quel, ce moteur a la même configuration que celui d'une voiture tout à l'arrière, comme une Porsche 911.

En fonctionnant à l'hydrogène, un moteur à combustion interne ne rejette pas de CO2. C'est presque comme une voiture électrique, mais avec le plaisir d'une mécanique essence, plaisir bien réel avec un moteur atmosphérique de grosse cylindrée. Toyota va t-il lancer une GT à moteur arrière avec V8 à hydrogène ? On en rêve !


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Yamaha ; hydrogene-combustion-interne