Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Il a fallu redémarrer la centrale au charbon !

Mar 29/11/2022   —   L'imprévoyance catastrophique de la France.
charbonC'est avec une tristesse non feinte, que tout écologiste apprendra que la France a redémarré lundi 28 novembre, la centrale à charbon Emile-Huchet de Saint-Avold. Quand des millions de gens font attention à leur consommation d'électricité, de gaz, et ont acheté une nouvelle auto pour rejeter moins de CO2, le gouvernement français a ordonné la remise en activité d'une centrale à charbon. Ce sont les efforts des millions de citoyens qui vont être réduits à néant. Et contrairement à ce que le gouvernement voudrait faire croire, cela n'a rien à voir avec la guerre en Ukraine. C'est la production d'électricité en France qui est en baisse drastique, parce que ceux qui ont la charge de cet outil productif sont incapables de prévoir le lendemain.

En Allemagne, la capacité nette de production d'électricité en 2011, était de 12,07 GW d'origine nucléaire, et de 45,87 GW avec le charbon (houille+lignite). Aujourd'hui, elle n'est plus que de 4,06 GW pour le nucléaire, et de 37,94 GW pour le charbon. L'Allemagne a drastiquement réduit sa production d'électricité d'origine nucléaire ou venant du charbon, et si elle a pu faire cela, c'est parce que dans le même temps, elle a passé sa production d'électricité d'origine éolienne terrrestre de 28,58 à 57,73 GW* et d'origine solaire 25,43 à 64,20 GW.

La France a fermé la centrale nucléaire de Fessenheim, et c'était une bonne chose puisque c'était une vieille centrale, définitivement en fin de vie, mais il aurait fallu faire comme l'Allemagne, qui en 10 ans, a érigé plus de 10 000 éoliennes, et installé des champs de panneaux solaires sur plusieurs km²...

A défaut, après plus de 15 ans de mauvaise gestion du parc productif, on se retrouve dans la situation stupide dans laquelle on est aujourd'hui. Le plus grave est que cela continue, puisque le président a avant-hier, fait l'éloge de la voiture électrique, et avancé le projet d'une dizaine de nouveaux RER. Peut-on savoir avec quelle électricité, tout cela va t-il rouler ? Le bon sens serait d'arrêter de mettre la charrue avant les boeufs, et de se doter d'abord de nouveaux moyens de production d'électricité. On verra dans un second temps seulement, quoi en faire.


Laurent J. Masson

*Données de https://energy-charts.info.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; ecologie