Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

De l'essence avec du plastique

Mer 07/04/2004   —   Notre civilisation est envahie par les matières plastiques. Ils sont presque tous fabriqué à partir du pétrole, et s'en débarrasser après usage (emballages) est un immense problème. S'il y avait un moyen de les convertir en hydrocarbures...
Fabuleux et même plus, et c'est possible. Ce n'est pas un poisson d'avril, c'est une invention du professeur Alka Zadgaonkar, une femme de 40 ans, qui est à la tête du département de chimie appliquée du G. H. Raisoni College of Engineering, une petite université à Nagpur, dans le Madhya Pradesh, en Inde. L'invention permet de transformer n'importe quel déchet en plastique (sac, bouteille, tuyau en PVC, etc...), en carburant automobile, et il n'y aurait aucune perte, car de même manière qu'il faut ajouter aux plastiques à traiter un peu de charbon et un autre ingrédient tenu secret pour permettre la transformation ; en sortie, ce qui n'est pas un carburant liquide utilisable par une automobile, est néanmoins utilisable par l'industrie. Mieux, le carburant ainsi obtenu est propre, ne contenant pas de plomb, et avec une très faible teneur en souffre. Il doit cependant être raffiné avant usage, mais on peut en faire aussi bien de l'essence, que du gazole ou du kérosène. Mais même sans raffinage, le carburant marche tel quel dans une voiture aux normes indiennes, le mari de Mme Zadgaonkar l'utilise depuis 3 ans. Encore plus formidable, la technique de transformation est simple, et ne nécessite pas une usine coûtant plusieurs milliards pour être réalisé.
On devine alors les multiples sollicitations qu'a pu recevoir l'inventeur d'une telle trouvaille ! Alka Zadgaonkar, après avoir déposée son brevet, les a toutes refusées, n'ayant pas confiance dans les sociétés occidentales. La volonté de Mme Alka Zadgaonkar est en effet que son invention profite d'abord à son pays, pour le bien de sa population. Une usine pilote sera donc construite dans sa ville, à Nagpur, grâce au soutien financier du gouvernement indien, et avec la bénédiction de l'Indian Oil Corporation, qui a validé le processus de transformation.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; carburant-energie ; ecologie