Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Autobus hybride au H2 en test

Mar 21/12/2004   —   A côté du programme CUTE, qui expériemente de coûteux et très sophistiqués autobus à pile à combustible dans
Autobus ICE H2L'idée d'un autobus à moteur thermique à hydrogène n'est cependant pas nouvelle. Il y a à Munich 2 bus M.A.N. qui ont été modifiés pour utiliser ce carburant, et dont l'usage donne toute satisfaction depuis plusieurs années. Mais le bus qu'a mis en service la SunLine Transit Agency le 17 décembre n'a rien à voir, puisqu'il s'agit d'un véhicule hybride. Le moteur est un V10 Ford, 6.8 litres de cylindrée, donc modifié pour fonctionner à l'hydrogène, et qui ne transmet pas sa puissance à quelque organe de transmission, mais à un générateur. Générateur qui alimente ensuite un pack de condensateurs, qui aboutissent à faire fonctionner un moteur électrique Siemens de 85 kW (170 kW en crête), et c'est lui qui fait avancer le véhicule. Avec une électronique de contrôle nécessairement très sophistiquée, un ensemble de batteries Zebra pour le démarrage et le système de récupération d'énergie, et des réservoirs d'hydrogène contenant 58 kg du précieux gaz (l'autonomie est supérieure à 350 km), le véhicule aurait un prix de revient de 600 000 dollars. Une somme qui semble presque raisonnable au vu du coût des éléments, et surtout de la complexité de leur intégration.

Mais pour les usagers, il n'y aura pas de différence puisque le ticket sera au même prix que s'il s'agissait d'un bus conventionnel. La grande différence est alors au niveau bruit : le moteur à hydrogène étant à la base un essence, il est plus silencieux qu'un diesel, et il tourne toujours au même régime. Moins de bruit et moins d'émissions polluantes, on gagne 2 fois avec l'hydrogène !


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; hydrogene-combustion-interne ; transports-en-commun