Profiter de tout
MoteurNature






MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.
15 ans d'expériences pour vous informer.

En France, Tesla aurait fait faillite

Ven 03/11/2017   —   En Californie, tout est possible.
Tesla Model 3Le constructeur américain de voitures électriques a présenté ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2017, et le cours de l'action est en baisse de 7 %. Pour autant, tout n'est pas mauvais. La production de Model S et X a été en hausse de 4,5 % par rapport au troisième trimestre 2016. Plus fort, le chiffres d'affaires est en hausse de presque 30 %, grâce à la vente de batteries stationnaires et aux activités de service. La société d'Elon Musk va ainsi nettement passer le cap des 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel. Le gros point noir étant un déficit d'exploitation de quelques 530 millions d'euros. Cela pour le seul troisième trimestre. Les deux trimestres précedents étaient aussi déficitaires, comme tous les résultats annuels depuis la création de Tesla en 2003. Il faut le souligner parce qu'en France, n'importe où en Europe, et même dans le monde entier, partout ailleurs qu'en Californie, on attend d'une nouvelle entreprise qu'elle devienne profitable au pire dans sa troisième année d'existence.

Quelqu'un connait-il une autre société qui ai enregistré des pertes pendant 14 années consécutives ? La seule comparaison possible est avec l'ancien président François Mitterrand, qui pendant chaque année de ses deux septennats a augmenté la dette de la France. Mais ce qui inquiète les investisseurs aujourd'hui, est qu'on ne voit pas encore quand Tesla deviendra enfin une entreprise profitable. La production de la nouvelle Model 3 (illustration, l'auto qui doit faire décoller Tesla) est en effet très en retard. Il était prévu d'en fabriquer 1500 au dernier trimestre, mais seulement 222 ont été construites. Et pour le quatrième trimestre où l'objectif était de plus de 50 000 voitures, Tesla ne donne plus de chiffre global, sinon plutôt un volume de 500 autos par semaine. Une capacité qui grimperait à 5000 voitures hebdomadaires à la fin de premier trimestre 2018.

Alors qu'il y aurait plus de 400 000 réservations en attente, l'avenir les clients vont devoir s'armer de patience. Surtout en France, puisqu'avec logique, les américains seront servis les premiers. On se réjouira pourtant que Tesla obtient des résultats. Son réseau mondial de superchargeurs, est maintenant riche de plus de 1000 stations, avec plus de 7000 bornes de recharge. Mais quand on dit qu'Elon Musk est un visionnaire de génie, on dira plutôt que son grand talent, ce qui fait sa réussite, est de savoir convaincre des investisseurs. Cela peut-il durer ?

Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Tesla ; industrie-production ; voiture-electrique



Dernières actualités de l'écologie automobile :


18-08-2018 — La tragédie de Gênes, tragédie de la démocratie ? — Encore une catastrophe qui était évitable.

17-08-2018 — Pininfarina PF0 : la plus belle des électriques ? — Le tableau de bord dévoilé.

16-08-2018 — Le SUV électrique ES8 lancé, Nio veut entrer en bourse — Plus rapide que Tesla.

15-08-2018 — Honda HR-V : puissance en nette hausse pour 2019 — Puissance et économie.

14-08-2018 — Porsche met du verre Gorilla Glass dans sa GT3 — Gain de poids.

13-08-2018 — Nissan ne fabriquera plus de batterie pour ses électriques — Revirement.

12-08-2018 — Smart Brabus 125R, la plus méchante des Smart — La bombinette.

11-08-2018 — Ford déploie en grand les exosquelettes — Premier parmi les constructeurs.

10-08-2018 — Sobre mais monstrueux, le Scania Duo Trailer pour Seat — Efficacité prouvée.

09-08-2018 — La Smart Fortwo EQ est sur la piste en Italie — Compétition électrique.

08-08-2018 — Le grand bluff d'Elon Musk : un coup de poignard dans le dos à ses actionnaires — Ou la folie des grandeurs ?

07-08-2018 — Boite automatique à 9 rapports pour la Honda Civic diesel — La démocratisation.

06-08-2018 — Faraday Future franchit une étape importante — Objectif production.

05-08-2018 — Un nouveau turbo-essence qui vaut un diesel sur l'Opel Insignia — 1600 de 200 ch.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée