Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Hummer H1, une fin sans effet, hélas

Mar 16/05/2006   —   General Motors a annoncé l'arrêt de la production du monstrueux Hummer H1, cet icône de la démesure, et du gaspillage d'énergie. C'est une bonne nouvelle, mais elle est de très faible importance.
Très cher, puisqu'à plus de 100 000 € la pièce, le Hummer H1 ne s'est jamais vendu à beaucoup d'exemplaires. Sa renommée tient à ce que quelques vedettes d'Hollywood en avait acquis un, nous pensons à Arnold Schwarzenegger (qui en avait même acquis plusieurs), mais sinon, les ventes sont toujours restées confidentielles. A peine mieux que 1000 immatriculations les meilleures années, et finalement moins de 500 l'année dernière, 13 ans après l'arrivée du H1 sur le marché, en 1992. Le H1 est resté 14 ans au catalogue ! C'est énorme, mais ce n'est pourtant pas un record, puisque sa version militaire, le HMMWV dont il est issu, est apparu en 1985, et... Est toujours en production pour l'armée américaine, ainsi que pour quelques autres services de défense.

Pas de quoi pavoiser donc, l'arrêt des ventes publiques du H1 ne sera pas mesurable dans les calculs d'émissions de gazs à effet de serre. Car le Hummer H2 continue, et GM va probablement en écouler plus de 25 000 exemplaires dans le monde cette année. Le premier constructeur mondial devrait aussi vendre plus de 700 000 pick-ups full-size cette année, et le pire de tous étant le Chevrolet Kodiak (ou son jumeau le GMC TopKick), le plus monstrueux de tous les pick-ups (ci-contre, notons qu'il n'est même pas tout-terrain), et dont les ventes sont en hausse de plus de 20  % par rapport à l'année dernière. Il s'en vend désormais presque 2000 par mois (cumul Chevrolet et GMC). Tous aux Etats-Unis, puisque ce dinosaure n'est heureusement pas importé en Europe. Mais en Europe aussi, il y a un problème, puisque Toyota par exemple, a écoulé en mars 2006, 2110 Prius face à 17.795 RAV4, soit plus de 7 fois plus. Toutes ces personnes qui achètent des 4x4 ne pouvaient-elles vraiment pas se satisfaire d'une voiture traditionnelle, mois énergivore ?

A la réunion des pays signataires du Traité de Kyoto qui ouvre demain à Bonn, pour discuter des suites à donner à ce protocole, il serait appréciable (mais assurément utopique), qu'un état vienne à suggérer des mesures réellement efficaces pour décourager les consommateurs de choisir les véhicules les plus gourmands en énergie...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Hummer ; industrie-production ; ecologie