Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Les 4x4 conduits par des boeufs ?

Mer 28/06/2006   —   Lourds et peu aérodynamiques, les véhicules tout-terrain consomment beaucoup plus d'énergie qu'une voiture traditionnelle, et donc polluent plus, mais ce n'est pas tout.
Ce n'est pas de la technologie, c'est une étude de comportement qu'a réalisé l'Imperial College au Royaume-Uni. Des étudiants de cette université se sont posté en 3 points de la capitale britannique, et pour chaque auto qui passait devant eux, ils ont noté si le conducteur avait sa ceinture de sécurité, et s'il téléphonait. 41 126 voitures ont été controlées. On a ensuite disséqué les résultats par type de véhicule, et on a eu les grosses surprises suivantes. Des voitures contrôlées, 38 182 étaient des voitures particulières, 2 944 étaient des tout-terrain, et alors que 15 % des conducteurs de berlines normales ne portaient pas leur ceinture de sécurité (ce qui est énorme), ils étaient 19,5 % des conducteurs de 4x4 à ne pas l'avoir bouclé.

Plus consternant encore, alors que seulement 2 % des conducteurs de berlines téléphonaient en conduisant, ils étaient 8,2 % des conducteurs de 4x4 à le faire. Les auteurs de l'étude (publiée par le British Medical Journal), Lesley Walker, Jonathan Williams et Konrad Jamrozik, sont bien en peine de trouver une explication scientifique à ces constats, et s'interrogent alors sur un sentiment de « supériorité » qui amènerait les conducteurs de 4x4 à prendre plus de risque. Pour eux, et pour les autres. Ceci est d'ailleurs vérifié par les statistiques des compagnies d'assurance. Les conducteurs de 4x4 ont plus d'accidents que les conducteurs de voitures normales, de même que les conducteurs de 4x4 ont plus souvent la responabilité d'un accident que les conducteurs de voitures normales. Les assureurs l'ont bien compris, ils demandent des primes plus chères pour les 4x4, il faut maintenant s'interroger sur l'opportunité de la fiscalité à suivre cet exemple. Même si ce serait difficile, car il serait nécessaire de distinguer le montagnard, le paysan, soit celui qui a légitimement besoin d'un 4x4, de l'habitant de Londres* qui n'a un 4x4 que pour la frime.

* L'étude a été faite à Londres. Et il n'y a pas de données pour dire que les conducteurs parisiens de 4x4 ont un comportement analogue à ceux de leurs homologues anglais.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; ecologie