Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

L'hydrogène arrive par la petite porte

Dim 22/10/2006   —   Les voitures à piles à combustible (PAC) ne sont pas pour tout de suite, mais il existe un autre type de véhicule à 4 roues qui pourrait adopter cette technologie rapidement.
Et très rapidement même, puisque ce sera dés l'année prochaine. General Hydrogen vient en effet de passer commande de 2900 PAC de type Mark 9 à Ballard. Ces PAC, d'une série qui est modulaire, auront des puissances de 4 à 20 kW, et formeront des blocs d'énergie à destination de chariots élévateurs. Parce qu'il y a des dizaines de milliers de chariots électriques en usage dans tous les pays du monde, et l'idée de General Hydrogen a été de concevoir, des combinés PAC & réservoir d'hydrogène, aux caractéristiques semblables à celles des packs de batterie au plomb qu'utilisent ces chariots.

Ce n'est pas du plug & play, mais presque, on enlève les batteries d'un chariot élévateur, et on les remplace par le combiné de General Hydrogen, qui est vendu sous l'appellation Hydricity®. L'avantage est une autonomie qui est considérablement supérieure à celle des batteries, alors que le ravitaillement s'effectue en moins d'une minute (vidéo). Notons surtout que cette commande de 2900 PAC est la plus importante jamais enregistrée. Et c'est cela dont la PAC a besoin pour s'imposer, par une baisse de son coût grâce à des économies d'échelle. Le montant de cette commande est d'environ 17 500 000 euros, ce qui fait quelques 6 000 € pour une PAC. Ce n'est pas cher. C'est le prix d'un moteur Volkswagen TDI, alors que les différentes usines VW fabriquent 2900 TDI... Toutes les heures.

Pendant que Ballard mettra une année pour honorer cette commande, et si on compare avec un moteur fabriqué dans une quantité équivalente, par exemple un moteur de Ferrari, la mécanique à combustion interne vaut 10 fois plus cher. La comparaison est faussée parce que les puissances n'ont rien à voir, mais tandis que le prix des moteurs thermiques augmentent avec les normes anti-pollution de plus en plus sévères, celui des PAC baisse avec la technologie qui progresse. General Motors prévoit la parité en 2010.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : hors-constructeur ; vehicule_pile-a-combustible ; commerce-distribution