Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Le MIT copie mais fera mieux que Matra

Jeu 08/03/2007   —   Le proverbe a bien raison de dire que les grands esprits se rencontrent. Nous voyons des analogies entre un projet actuel du M.I.T. et un vieux projet de Matra.
Le très prestigieux Massachussets Institute of Technology (MIT) est déjà connu pour ses recherches sur des solutions économiques. Ce sont les ingénieurs du MIT qui ont développé l'ordinateur portable à 100 dollars, et une autre équipe travaille depuis quelques années au concept d'un véhicule urbain à très bas prix. Le véhicule serait aussi zéro pollution, mais ce ne serait probablement pas une voiture particulière. Les chercheurs ont plutôt retenu l'hypothèse de la voiture partagée, mise à disposition par abonnement à un programme de mobilité locale. Les voitures attendraient leurs utilisateurs sur des parkings, à côté de lieux où il y a beaucoup de passage. Elles seraient repliées, ou empilées, pour minimiser leur emprise au sol.

Cette idée avait déjà été exploitée par Matra, sur son concept Zoom en 1992. Le prototype avait été adopté par Renault, qui le présenta au salon de Paris cette année là, comme une voiture urbaine de demain. Mais l'idée d'en faire un véhicule multi-utilisateur existait déjà chez Matra. Pour faciliter le parking, la Zoom avait une caractéristique unique : un empattement variable, qui faisait se soulever, et rétracter le train arrière quand la voiture est à l'arrêt. La longueur passait ainsi de 2,65 à 2,30 m. L'idée est intéressante, mais compliquée, et hors de propos quand il s'agit de faire du pas cher comme le cherche le MIT.

L'équipe américain a préféré l'idée de voies de largeurs différentes. A priori, ce serait la voie arrière qui serait plus étroite que l'avant, pour permettre à ces petits engins de s'emboiter les uns dans les autres. La traction est évidemment électrique, et là, le MIT va plus loin que Matra. Le français avait retenu une propulsion électrique classique avec un moteur et une transmission, le MIT travaille à des moteur-roues. Ces ensembles seraient identiques pour les 4 roues, qui seraient toutes motrices et directrices pour une maniabilité maximale.

Ces recherches du MIT sont financées par General Motors, un concept pourrait être présenté en 2008. Un produit de série est encore très hypothétique, mais face à ces architectes des villes du futur qui n'envisagent que les transports en commun et la bicyclette, il est réconfortant de voir que d'autres continuent à croire à la mobilité individuelle motorisée.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : autres-marques-artisans ; autopartage-covoiturage ; voiturette-VSP